Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

« Réinventer Paris » : les projets retenus pour la ville exposés au Pavillon de l’Arsenal

Jéremy Billault 4 février 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Les lauréats de l’appel à projet « réinventer Paris » qui vise à réhabiliter une vingtaine de sites à travers la capitale viennent d’être désignés, le 3 février dernier. A cette occasion, le Pavillon de l’Arsenal expose l’ensemble des candidats (avec un focus sur les finalistes) pour découvrir en détail ce que sera (et ce qu’aurait pu être) le visage de Paris dans un avenir assez proche.

emblematique_pichet-nla_vue_depuis_la_rue_curnonsky_d2697

Le jardin habité, XVIIème © Pichet-NLA

Fermes urbaines, jardins habités, quartier zéro-carbone : le futur visage de Paris se dessine peu à peu. Pour réhabiliter une vingtaine de lieux laissés, pour ainsi dire, à l’abandon, la Mairie a décidé il y a quelques mois de lancer un grand appel à projets : « réinventer Paris ». Les candidats ont été nombreux (378 pour être précis) et les lauréats viennent d’être annoncés : une vingtaine de projets, un par site, tous différents mais qui s’inscrivent dans une certaine logique, épurée, propre et écologique. Et pour impliquer la population parisienne dans le processus, la ville a fait les choses bien : les 378 projets participants sont présentés dans une exposition en accès libre au Pavillon de l’Arsenal, maquettes, films et interviews à l’appui.

galerie_document1_vue_du_quai_henri_iv_d94d5

L’immeuble Morland, IVème © David Chipperfield Architects

L’espace de l’expo est grand, les projets sont nombreux: on déambule, on divague, on est plus ou moins d’accord avec le jury (« mouais moi j’aimais bien la grosse boule », « c’est joli comme ça mais il va falloir les arroser ces plantes-là »…). L’exposition a le mérite d’être à la fois une source d’informations nécessaire quant à l’avenir de certains quartiers de Paris (projet ouvert à tous, résultats présentés à tous) et un véritable moment d’architecture, enrichi par différents supports et beaucoup de notes d’intention.

emblematique_fdr_vue_generalecrop_3b081

La ferme du rail, XIXème © Corentin Perrichot

Parmi les 22 lauréats (chacun aura son petit préféré), on retient que c’est David Chipperfield qui a remporté l’immeuble Morland (IVème arrondissement) face à une concurrence de renom composée, entre autres, de Dominique  Perrault ou encore Shigeru Ban.  A retenir également plusieurs projets orientés vers une forme d’agriculture urbaine : un terrain situé dans le quartier Ourcq-Jaurès deviendra la « ferme du rail », l’ancienne gare Masséna (XIIIème) a vocation à devenir un lieu d’échange entre producteurs et consommateurs dans un projet intitulé « de la fourche à la fourchette » et un ensemble immobilier du XVIIème arrondissement accueillera de nouveaux logements fondés sur un concept de « jardins habités ».

emblematique_mille_arbres_vue_de_nuit_0698d

Mille Arbres, XVIIème © DR

D’autres projets qu’on aurait pu penser un peu originaux ont finalement, eux aussi, été choisis par les membres du jury. Dans les années à venir on peut donc s’attendre à voir sortir de terre une forêt surélevée spectaculaire  là où se trouve actuellement un parc de stationnement d’autocars dans le XVIIème, un funérarium ultra-design dans le XIIIème (arrondissement qui compte à lui seul six projets) et un cinéma à la place de l’ancienne sous-station électrique de Parmentier dans le XIème. Les étudiants de l’école 42, fondée par Xavier Niel, se voient offrir une nouvelle résidence dans l’histoire sur le boulevard Bessières, encore dans le XVIIème. Parfois spectaculaires, parfois engagés et toujours surprenants, les lauréats (et leurs concurrents vaincus) sont donc à découvrir au Pavillon de l’Arsenal avant d’être réellement inaugurés dans les années à venir.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE