Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS
expo_cercle_5 MACHINES À DESSINER

25/10/2016 > 26/02/2017

Musée des Arts et Métiers - PARIS

LA NEWSLETTER

Rencontres Internationales : nouveau cinéma et art contemporain à la Gaîté Lyrique

Jéremy Billault 15 janvier 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Jusqu’au dimanche 17 janvier, la Gaîté Lyrique accueille les Rencontres Internationales, un événement qui regroupe projection et tables rondes autour d’une réflexion autour des rapports qu’entretiennent nouveau cinéma et art contemporain. Artistes et cinéastes renommés côtoient des œuvres de jeunes créateurs dont certains sont projetés pour la première fois. Curieux, original et, cerise sur le gâteau, en accès libre.

Zapruder

Extrait de Speak in Tongues par Zapruder

Du cinéma, de l’art contemporain ou un peu des deux. A la Gaîté Lyrique, les Rencontres Internationales se terminent dimanche après avoir réunis quelques grands noms du cinéma (Apichatpong Weerasethakul) et de l’art contemporain (Clément Cogitore, Rodolphe Burger…) dans un événement dont seule la Gaîté a le secret. Défini par ses dirigeants comme « un espace de découvertes et de réflexions consacrées aux pratiques contemporaines de l’image en mouvement », l’événement rassemble des œuvres à cheval entre le court-métrage et l’installation vidéo réparties dans l’ensemble de l’établissement et, surtout, en accès libre tout au long de la semaine.

Pendant cinq jours, cent vingt œuvres créées par des artistes issus d’une quarantaine de pays, ont été et seront présentées aux Rencontres parmi lesquelles des films star mais aussi des réalisateurs diffusés pour la première fois. Et les petits devraient bénéficier de l’affluence des grands : la soirée d’inauguration et la diffusion de Vapour, un film de 21 minutes signé Apichatpong Weerasethakul (Plame d’or à Cannes en 2010 pour Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures) ont attiré une foule d’amateurs.

Nuit au musée et Rodolphe Burger

Alors que le festival s’achève dans quelques jours, quelques bonnes choses sont encore à venir. Rodolphe Burger, musicien tête d’affiche, présentera samedi un poème sonore de sa composition, mis en images par Benoit Peverelli. Réalisé à partir du poème de Mahmoud Darwich S’envolent les colombes, le film/poème musical de 38 minutes a été créé en hommage à Alain Bashung et sera présenté pour la première fois à la Gaîté, en Présence de Rodolphe Burger.

Samedi, dans la foulée, sera également diffusé un ensemble de vidéos et de films expérimentaux réunis sous l’appellation : une nuit au musée. Dans une volonté de réflexion autour des frontières poreuses qui ne séparent pas vraiment le nouveau cinéma et l’art contemporain, cette série de films, d’une durée qui varie d’une minute trente à une demie-heure,  est un ensemble de propositions esthétiques et théoriques dans lequel sont mis en scène certains lieux et certains acteurs du monde de l’art contemporain. Des musées, des galeries, des curateurs et des artistes dans une série de films et de performances qui montrent comment l’expérience de projection, dans une salle et face à un écran peut s’approcher de l’expérience muséale, physique et tactile. Dimanche, les Rencontres s’achèveront via une séance de clôture consacrée au film de Thom Andersen intitulé The Thoughts That Once We Had, centré sur la capacité des films à séduire, dans la continuité de la théorie du cinéma de Deleuze, dans la lignée de Jean-Luc Godard. L’entrée est libre mais attention, là encore, on attend du monde.

 

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE