Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_4 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 VIVRE !

18/10/2016 > 08/01/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS

LA NEWSLETTER

Le bestiaire de Walton Ford rugit au Musée de la Chasse

Agathe Lautréamont 15 janvier 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Walton Ford est peu connu en France, et le Musée de la Chasse et de la Nature est la première institution hexagonale à dédier à l’artiste américain un accrochage dédié à ses œuvres de grande taille, entre exploration de l’extension du langage visuel et redéfinition de la peinture animalière, où l’homme n’est que bien peu présent. Visite.

ford 2

The Tigress, 2013 © Walton Ford

Au premier coup d’œil, la peinture de l’artiste américain Walton Ford (né à New York en 1960) est d’une minutie extrême, reprenant les codes des planches d’histoire naturelle illustrées telles qu’on les rencontrait au cours du XIXe siècle, quelque peu surannées, mais dotée de ce charme désuet qu’on aime observer avec des yeux d’enfant.

Or, si on prend le temps de les observer d’un peu plus près, le visiteur sera surpris de découvrir un art bien plus complexe que la simple représentation d’animaux sauvages majestueusement mis en scène.

Par leurs expressions, par la profondeur de leur regard, par leur gestuelle, il se dégage de ces bêtes un anthropomorphisme déroutant, chargé d’une symbolique lourde de sens, comme si Ford jouait avec ingénuité avec nos habitudes esthétiques, nos références visuelles, et par là, cherchant une nouvelle définition de la traditionnelle histoire naturelle.

ford 1

A Monster From Guiny, 2007 © Walton Ford

Le monde animal selon Walton Ford, que l’on croise dans un ensemble esthétiquement fascinant et fourmillant de détails, n’est jamais représenté au hasard, pour le seul plaisir de la pose. Personnages  vivaces d’un combat perpétuel, ils nous ressemblent par leur furieuse envie d’exister, de se tailler la part du loin, et pourquoi pas de dominer son prochain.

La sauvagerie de ses animaux est surprenante, peut-être un peu démodée, mais pourtant Walton Ford est un des artistes contemporains américains les plus sollicités de notre époque, tandis que ses toiles s’arrachent dans les galeries influentes du monde. Et il s’en amuse volontiers : refusant d’entrer dans une case, puisant son inspiration aussi bien dans la bande-dessinée que dans le surréalisme qu’il apprécie beaucoup, Ford a le mérite de révéler un point de vue éminemment original sur la peinture de nature.

ford 4

Représentation Véritable, 2015 © Walton Ford

Pour la plupart réalisées à l’aquarelle, certaines réalisations frôlent le monumentalisme, et pourtant révèlent une exactitude de miniaturiste dans réalisations : fourrures, moustaches, crocs… tout est d’une précision fascinante, et Walton Ford réalisa d’ailleurs certaines de ces toiles spécialement pour le Musée de la Chasse, première institution à lui consacrer une exposition en France où il demeure encore peu connu hormis des spécialistes.

Jouant avec les codes de la représentation scientifique, dotant certaines scènes d’un humour corrosif, lui aussi, à l’image de Jean de La Fontaine, se « sert d’animaux pour instruire les hommes ».

S’amusant avec les critères du kitsch, puisant parfois dans les cartoons des années 60, sa peinture déconstruit avec beaucoup de malice l’académisme de l’art, et on sent bien à quel point Ford jubile en peignant ses œuvres ! En une vingtaine d’œuvres accrochés dans le parcours, on découvre quinze ans de création, une évolution bien sûr, et une interrogation des plus passionnantes entre ce qui sépare réellement l’être humain du règne animal.

WALTON FORD

15/09/2015 > 28/02/2016

Musée de la chasse et de la nature

PARIS

Ses œuvres conjuguent monumentalité des formats (parfois plus de trois mètres de long) et précision de miniaturiste. Réalisées à l’...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE