Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Le Château de Chantilly s’offre un lifting, et un nouveau cabinet d’arts graphiques

Agathe Lautréamont 12 janvier 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Site touristique le plus précisé du département de Picardie (467 000 visiteurs pour l’année 2015), le Domaine de Chantilly n’échappe cependant pas à l’usure du temps et aux dégradations progressives suite au passage de centaines de milliers de touristes. Deux chantiers sont donc lancés pour 2016…

chanti 1

La grande gallerie © Domaine de Chantilly

Cela fait quatre ans maintenant que le Domaine de Chantilly confirme son statut de destination touristique phare de la région Picardie, bien loin devant le château de Pierrefond ou le palais de Compiègne, et ce malgré la baisse drastique de fréquentation (-30% tout de même) suite aux attentats du 13 novembre 2015.

Mais comme tout patrimoine, le château nécessite de temps à autres un coup de propre, et Chantilly ne saurait échapper à la règle. Avec le temps, mobilier et décorations ont logiquement souffert, et une rénovation leur fera le plus grand bien.

C’est ainsi que la Fondation pour la sauvegarde du Domaine de Chantilly a lancé ce programme de restaurations qui s’étirera au cours de l’année 2016. Première étape : les appartements privés du Petit château Renaissance. Bâtis en 1550 pour le duc Anne de Montmorency par l’architecte à la mode de ce temps, Jean Bullant, ces salles sont de véritables bijoux dans le parcours de visite proposé par Chantilly.

chanti 3

Les petits appartements © Domaine de Chantilly

Rare témoignage encore visible en France des décors princiers tels qu’ils se concevaient sous la Monarchie de Juillet, la rénovation prévue doit remettre en état les peintures, parquets, lambris, riches pièces de passementerie, sans parler des très nombreux lustres ornés de cristaux, mobiliers aussi fragiles que précieux et objets d’arts décoratifs présents dans les différentes pièces.

Les travaux devraient débuter en juin 2016, avec le mécénat de l’État français. Afin de ne pas décevoir les visiteurs, les pièces rouvriront leurs portes au fur et à mesure de l’achèvement des restaurations qui s’annoncent précises et délicates.

chanti

Le vestibule d’honneur © Domaine de Chantilly

Deuxième chantier d’envergure et qui porte l’espoir d’une augmentation significative des visites au Domaine de Chantilly : la création d’un tout nouveau cabinet mettant en avant les collections d’arts graphiques du musée Condé, au cœur du Château.

Prévu pour être installé au sein du château Renaissance, cet espace muséal de cinq salles permettra de présenter aux yeux de tous et de façon permanente la richesse des 3600 dessins, 2500 estampes et 1700 photographies qui dorment dans le fonds muséal, et qui méritent d’être davantage mis en valeur. Jusqu’à aujourd’hui, ces pièces fermées au public accueillaient tout simplement des… bureaux ! Exit donc les ordinateurs, imprimantes et dossiers. Entrent les plus grands maîtres du dessin du XVIe au XIXe siècle !

bureaux

Les bureaux appelés à devenir musée © DR

Mais il s’agit ici de créer un tout nouveau musée ex nihilo, ce qui implique de plus longs et coûteux travaux : le cabinet ne pourra ouvrir donc ses portes qu’à l’horizon du printemps 2017. Poussin, Dürer, Michel-Ange, Rembrandt, Watteau, Delacroix… des noms qui laissent rêveur, et qui figurent dans cette incroyable collection.

En attendant l’ouverture du cabinet, le public pourra toujours visiter la prochaine exposition prévue à la fin du mois de mars 2016 : un accrochage dédié aux œuvres de Pierre-Paul Prud’hon.

chanti 2

Le musée Condé © Domaine de Chantilly

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE