Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Les histoires de l’art #1 : Anthologie curieuse & passionnée du dessin, d’Edwart Vignot

Agathe Lautréamont 8 janvier 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Que diriez-vous de finir la semaine avec un bon bouquin ? À exponaute, on vous livre nos conseils lecture et autres coups de cœur. Ce vendredi, c’est un beau livre dédié à une part méconnue des arts, et qui mériterait de sortir de l’ombre : le dessin.

vendredilecture

Avant d’être un historien de l’art chevronné, Edwart Vignot est avant tout un véritable amoureux du dessin, sous toutes ses formes et de toutes les époques.

Comme il se plaît à le raconter, lui aussi est tombé dans la marmite étant petit, lorsqu’il acheta son premier dessin à l’âge de dix ans, pour la modique somme de 10 francs (toutes ses économies de petit garçon). Ce fut le début d’une grande collection, d’une passion invétérée qui allait guider tout le reste de sa vie, de ses études à son futur métier en passant par ses centres d’intérêt.

de vinci drapé

Léonard de Vinci, Draperie pour une figure assise, circa 1470 © Musée du Louvre

Et cet amour sans borne pour la pratique du dessin, il l’exprime à merveille dans un très bel ouvrage paru aux éditions Beaux-Arts : Anthologie curieuse & passionnée du dessin. Sur la jolie couverture de l’ouvrage, s’étale La Bataille d’Anghiari de De Vinci, ou plutôt, la copie du groupe central de la fresque réalisée par Pierre-Paul Rubens.

Et en guise de premier dessin ayant l’honneur d’ouvrir l’ouvrage, une autre œuvre de Léonard, sa célèbre Draperie pour une figure assise, qui fut un temps attribuée à Dürer puis à Domenico Ghirlandaio. Rien de moins logique que placer sur un piédestal le maître florentin. Ce dessin sublime est un prélude à un riche catalogue présentant quelque 150 œuvres, achevées, négligemment jetées sur le papier dans un moment d’ennui, ou simple esquisse préparatoire à un travail de plus grande envergure.

rhino durer

Albrecht Dürer, Rhinocéros, 1515 © British Museum

Optant pour le découpage thématique plutôt que pour le parcours chronologique, Edwart Vignot propose un cheminement dans le monde du dessin à travers un passage en revu des thèmes les plus explorés par cette pratique artistique : le portrait, le drapé, le paysage, l’autoportrait, les repentirs… accompagnés de belles feuilles allant de la Renaissance à nos jours.

C’est ainsi qu’au fil de la lecture, on croisera indifféremment Albrecht Dürer (qui occupe une bonne place dans le livre), Victor Hugo, Nicolas Poussin ou encore Edgar Degas. Les textes accompagnant chaque œuvre sont clairs, teintés d’humour en emplis d’anecdotes surprenantes, permettant une rapide immersion dans le sujet. Nul besoin d’être spécialiste de la question pour se plonger dans la lecture, les textes de Vignot se chargent de nous parler du dessin à la manière d’un véritable conte, où la petite histoire permet de mieux cerner la grande.

hugo la tour des rats

Victor Hugo, La Tour des rats, 1842 © Maison de Victor Hugo

Le dessin permet à l’homme de se transcender, et du bout de son stylet, de sa pointe d’argent ou de sa sanguine, il imagine, conçoit avant d’explorer un monde d’infinis possibles, où seule sa fantaisie peut régner, où il est libre de concevoir ce qui lui plaît, ce que bon lui semble, et donner ses lettres de noblesse à ce qu’il considère comme la beauté véritable.

Véritable univers à part, qui nous permet de prendre la mesure de la toute première idée de l’artiste avant conception définitive, l’art du dessin trouve dans ce très beau livre un vibrant hommage, mieux : une véritable déclaration d’amour.

Edwart Vignot, Anthologie curieuse et passionnée du dessin

Éditions Beaux-Arts, 15€

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE