Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Dans le rétro : 7 nouveaux musées inaugurés en 2015

Agathe Lautréamont 28 décembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année 2015 aura été riche en ouvertures et autres inaugurations. Petit tour d’horizon des musées ayant ouvert leurs portes au cours de cette année sur le point de se conclure…

Whitney Museum, New York

whitnet

Whitney Museum, New York © Ed Lederman.

On vous l’annonçait en début d’année, le nouveau Whitney Museum de New York, relocalisé de Madison Avenue au quartier du Meatpacking, à l’ouest de Manhattan, est l’un des événements muséaux de l’année. Avec son architecture déconstruite signée Renzo Piano, le bâtiment de verre accueille une collection unique d’art moderne américain.

Promettant de grands espaces d’exposition (le double de son ancien bâtiment), mais aussi de vastes terrasses avec vues imprenables sur l’Hudson River et les buildings new-yorkais, il est le signe du grand dynamisme de ce quartier de la ville aujourd’hui occupé par les galeries d’art. Un nouveau must see à New York.

Fondation Prada, Milan

fondation prada milan

© Fondation Prada

Pour sa toute nouvelle antenne, la Fondation Prada a jeté son dévolu sur Milan, capitale de la mode italienne. Installé dans une ancienne distillerie, le pôle muséal s’est doté en plus de ses anciens bâtiments de trois nouvelles structures. L’architecture conçue par Rem Koolhaas espère élargir le champ des possibles en matière d’espaces d’exposition, où le public tiendra une place centrale.

La fondation pour l’art contemporain centre son projet sur deux angles : la préservation des œuvres et la création d’une architecture innovante qui confronte visiteurs et art, dans un état d’interaction permanente, pour une immersion optimale dans le monde de la création.

Le Garage, Moscou

Garag © Sergei Karpof

Le Garage © Sergei Karpof

« Un espace pour le public, pour l’art, et pour les idées qui font l’Histoire. » Tout un programme, et c’est ce qu’annonce fièrement le Garage, centre d’art contemporain fondé en 2008 qui a récemment déménagé en plein cœur de Moscou. Ouverte sur l’international, cette institution propose un débat sur les nouvelles formes de création contemporaine via un vaste programme d’expositions et de conférences.

Seul centre d’archives public portant sur le développement de l’art contemporain russe à compter des années 1950, le musée démontre également par son architecture que l’espace se met au service des œuvres, sans pour autant se départir de son caractère propre et de son histoire.

Museu do Amanhã (musée de Demain), Rio de Janeiro

Musee de demain

© Museu do Amanhã

Conçu par l’architecte espagnol Santiago Calatrava, le Museu do Amanhã (musée de Demain) est une institution culturelle à visée scientifique érigée en trois ans, et fait partie d’un vaste programme de rénovation et de modernisation de la ville brésilienne, en vue de la tenue des Jeux Olympiques de 2016.

Pour 51 millions d’euros, Rio de Janeiro s’est donc dotée d’un musée moderne, à la conception écologique : il sera climatisé grâce à l’eau de la baie de Maua qu’il surplombe. Innovateur, le Musée de Demain offre un parcours riche, puisqu’il part de la création de l’Univers pour tendre vers l’avenir de l’Humanité. Vaste programme pour un lieu culturel visant à devenir une étape obligatoire du tourisme brésilien.

The Broad Museum, Los Angeles

broad

© Broad Musuem

Fondé par Eli et Edyth Broad, le Broad Museum propose un fonds d’art contemporain allant des années 1950 à nos jours, dans un souci d’accessibilité des visiteurs à cette période artistique parfois jugée complexe par le grand public. Son objectif est d’exposer des œuvres dynamiques, tout en offrant un programme d’instruction via des expositions exigeantes mais ludiques, ainsi que par des offres de colloques, débats et séminaires.

Engagé dans la promotion de l’art contemporain, son fonds de deux mille pièces fait de l’espace muséal un des plus importants lieux au monde dédié à la création contemporaine. Et cherry on top, il a été décidé que l’entrée serait gratuite pour tous !

Fondation Aïshti, Beyrouth

fondation aishti

© Fondation Aïshti

Décidément, il semblerait que ce soit une tendance naturelle chez les grands hommes d’affaire que de se prendre de passion pour l’art contemporain. C’est ainsi que le collectionneur libanais Tony Salamé a ouvert le 25 octobre dernier sa propre fondation artistique en plein cœur d’un centre commercial de Beyrouth.

Le propriétaire de la chaîne de magasins de luxe Aïshti s’est en effet offert 2500 œuvres au cours de sa vie, et dans le but de concilier son hobby à son activité professionnelle, quoi de mieux qu’un complexe 32 000 m² pour exposer sa collection ? On y croise des travaux des artistes Ziad Antar ou Mona Hatoum, comme des œuvres d’art abstrait.

Le musée John Wayne, Winterset

wayne

© John Wayne Museum

Quand bien même seulement cinq personnes vivent à Winterset (Iowa), il fallait bien un musée en l’honneur de l’homme le plus classe du monde ! Cela fait des décennies que ceux qui  vouent un culte à John Wayne exécutent ce qui pourrait s’apparenter à un véritable pèlerinage. Aussi, afin d’accueillir comme il se doit ces indénombrables admirateurs, la ville natale de Wayne s’est dotée d’un tout nouveau musée privé, entièrement dédié à la star du cinéma américain.

Cet espace compte la plus grande collection au monde d’objets et souvenirs liés au héros du grand écran, comprenant posters, costumes, contrats signés de la main de l’acteur, trophées, selles de cheval, ainsi qu’un manuel pour ne plus faire l’amalgame entre la coquetterie et la classe.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE