Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS
expo_cercle_5 MACHINES À DESSINER

25/10/2016 > 26/02/2017

Musée des Arts et Métiers - PARIS

LA NEWSLETTER

Le musée Unterlinden de Colmar rouvre ses portes après 3 ans de travaux

Agathe Lautréamont 14 décembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Il aura fallu trois longues années pour lui rendre sa splendeur, mais l’attente valait le coup. Le musée Unterliden de Colmar a rouvert ses portes samedi dernier, accueillant dès ce week-end nombre de visiteurs enthousiastes.

The Crucifixion, ca 1510-1515, by Mathias Grunewald (1475-1528). (Photo by DeAgostini/Getty Images)Détail du retable © G. Dagli Orti – Getty Images

 

Déjà avant sa fermeture pour de profondes rénovations, il faisait partie des musées des beaux-arts de province les plus visités de France, puisqu’il attirait fièrement 180 000 visiteurs par an. Rien que le lieu en lui-même, est exceptionnel. Installée entre les murs de  l’ancien couvent des Dominicaines d’Unterlinden (qui signifie « sous le tilleul » en allemand), l’institution muséale espère maintenant faire venir 350 000 visiteurs par an, forte d’un espace agrandi (de 4000 à 7900 m²) et repensé.

© Radio France - Guillaume Chhum 2Des espaces repensées © Radio France – Guillaume Chhum

 

La nouveauté a cependant un coût : 44 millions d’euros durent être déboursés pour pouvoir donner un coup de jeune à l’institution qui occupe le vieux couvent depuis 1853. Ce sont les architectes suisses Herzog et De Meuron qui se sont chargés de livrer un bâtiment plus moderne pour le musée, tout en le reliant scrupuleusement aux autres structures historiques. De la sorte, les collections d’art moderne du musée pourront être en permanence exposées au public dans cet espace flambant neuf, tandis que par le passé, elles dormaient un peu trop souvent dans les réserves du musée au goût du directeur et du public. Une bonne nouvelle, par exemple, pour l’impressionnante tapisserie de sept mètres de long reprenant le motif du Guernica de Pablo Picasso, dont il n’existe que deux autres exemplaires au monde.

© Radio France - Guillaume ChhumDe nouvelles salles © Radio France – Guillaume Chhum

 

Mais les premiers échos se font déjà très encourageants. Jeudi et vendredi, une visite privée sur invitation des résidents de la ville de Colmar fut organisée, afin de recueillir leurs ressentis et commentaires. Ils furent ainsi trois mille à se presser dans les murs du couvent, tandis que l’ouverture pour le grand public eut lieu dès le samedi suivant. Pour ce week-end de réouverture, l’entrée était gratuite pour toutes et tous… en attendant l’inauguration officielle prévu le 23 janvier prochain en présence de Martin Schulz et François Hollande. Les officiels auront ainsi tout le loisir d’observer la pièce phare du musée Unterliden, le fameux retable d’Issenheim, peint par Matthias Grünewald sur des panneaux sculptés de Nicolas de Haguenau, qui trône dans l’ancienne chapelle du lieu conventuel.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE