Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

La Tunisie actuelle en photographies, au MUCEM

Agathe Lautréamont 14 décembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Avec l’exposition Traces : Fragments d’une Tunisie contemporaine, le MuCEM donne la parole à une jeune génération de photographes, qui du bout de leurs optiques, rendent compte de leur amour pour leur pays, explorent avec un regard ardent et novateur les traditions, us et coutumes, et rendent compte des événements du Printemps Arabe. Focus sur le travail de Faten Gaddes.

14_Faten_Gaddes_serie_Les_temps_modernes_2009_(c)Faten_GaddesLes Temps Modernes, 2009 © Faten Gaddes

 

En guise d’introduction, le travail émouvant et que l’on pourrait qualifier de patrimonial d’un photographe du XIXe siècle formé par les Frères Lumières : Abdelhak El Ouertani. En exposant quatre plaques en négatif prises dans les rues de Tunisie, et illustrant des lieux de culte feutrés, l’expo du MuCEM fait appel à l’émotion suscitée par la force de ces images exceptionnellement conservées.

Née en Tunisie en 1974, Faten Gaddes vit aujourd’hui au rythme de sa trépidante existence d’artiste renommée, entre ses racines et New York en passant par Paris. Architecte d’intérieur de formation, c’est durant ses études qu’elle a développé un goût pour la photographie. Membre active du Visual Art Association, elle expose son travail aussi bien en Tunisie qu’en France, tandis que ses clichés sont collectionnés par des amateurs d’art de toutes les nationalités. Et en cette fin d’année 2015, le MuCEM lui a proposé d’accrocher quelques-unes de ses images dans l’annexe du grand musée située sur le fort Saint-Jean.

gaddes 1Les Temps Modernes, 2009 © Faten Gaddes

 

Les temps modernes ?

Ressortant à merveilles sur un fond uniformément blanc, une série de photographies sombres, froides, illuminées çà et là par quelques rais de lumière brumeuse, interpelle le regard, tant elle tranche par rapport aux autres images présentées dans le parcours. Partout, des tuyaux à la peinture écaillée, des manivelles circulaires tachées de rouille, des passerelles en métal rongées par le temps qui menacent de s’effondrer à la moindre pression. Le monde de Faten Gaddes sent l’huile de moteur, le gaz et le charbon.

On croirait entendre se heurter les énormes pistons, grincer des machineries écrasantes, propres à engloutir le travailleur, et souffler les ouvriers qui peinent à respirer dans une atmosphère suffocante et mortifère. Ce monde, c’est celui du passé industriel de la Tunisie, celui qui vit s’ériger sur son territoire des centrales d’électricité et de gaz, vomissant des fumerolles noirâtres et épaisses, qui collent aux épidermes et obstruent les poumons.

13. Faten_Gaddes_serie_Les_temps_modernes_2009 ∏ Faten_GaddesLes Temps Modernes, 2009 © Faten Gaddes

 

Aujourd’hui, l’usine immortalisée par l’objectif de Faten Gaddes n’est plus visible : elle a été rayée de la carte sur décision présidentiel, tandis que des pourparlers avaient été engagés afin de réhabiliter l’ancienne fabrique en espace d’exposition, pourquoi pas d’art contemporain ? Les autorités en ont décidé autrement. Face à ce gigantisme, cet autel en l’honneur de la sacro-sainte puissance industrielle, on reste bouche bée, tandis que des entrailles de ferrailles se mélangent, s’emmêlent et se dirigent on ne sait où.

Pour la plupart prises au format paysage, les photographies de Faten Gaddes renvoient une vraie puissance, qui évoque la mode de l’urbex, qui explore ces lieux élevés par l’homme pour leur propre aliénation, avant d’être laissés à l’abandon lorsqu’une exploitation plus rentable se profile à l’horizon. Témoignage bouleversant de la toute-puissance de l’industrialisation massive, de l’architecture brute et sans concession servant l’efficacité et la rapidité, cette série de cliché s’intitule judicieusement Les Temps Modernes, en hommage au célèbre film de Charlie Chaplin.

TRACES... FRAGMENTS D’UNE TUNISIE CONTEMPORAINE

04/11/2015 > 29/02/2016

Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM)

MARSEILLE

La scène artistique contemporaine en Tunisie est riche, variée et fertile. Avec Traces... Fragments d’une Tunisie contemporaine, projet ...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE