Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Spécial COP21 : Sterling Ruby expose ses poêles à bois au musée de la Chasse

Agathe Lautréamont 30 novembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le musée de la Chasse et de la Nature ne pouvait pas passer à côté d’un événement majeur comme la COP21, conférence portant de nombreux espoirs pour le futur de notre planète. Dans cette optique, l’institution a programmé jusqu’au mois de février 2016 une exposition signée Sterling Ruby.

stovesSterling Ruby, Stoves, 2014 © Musée de la Chasse et de la Nature

 

Pourra-t-on enfin aboutir à un accord international et contraignant qui permettra de lutter significativement et efficacement contre le réchauffement climatique en cours, en poussant les nations du monde à opérer une transition vers des énergies plus propres et donc plus pérennes ? En tout cas, le monde culturel et artistique veut y croire, en témoignent les divers événements organisés en cette fin d’année en lien avec cette conférence centrale pour l’avenir du globe.

Le musée de la Chasse et de la Nature a décidé de faire écho à la Conférence de Paris, en accueillant au cœur de ses murs une installation artistique appelée à interpeller le public, à l’amener à se questionner sur son propre rapport aux énergies fossiles et à la pollution qui en découle.

Installés en plein air, dans la cour du musée, quatre poêles à bois monumentaux, noirs comme la suie et dégageant une épaisse fumée grise grâce à une alimentation régulière en bûches, tentent de réchauffer les pavés et murs beiges de l’institution muséale. Mais ces énormes sculptures ne sauraient parvenir à ne serait-ce que tiédir les murs de l’hôtel de Mongelas.

647px-SterlingRubyPortrait2012L’artiste Sterling Ruby, en 2012 © Joeyode – Wikimedia Commons

 

L’optique est de créer un véritable débat au sujet de notre rapport égoïste à l’usage d’énergies polluantes et difficilement renouvelables (ici le bois) mais aussi plus généralement de notre perception de la pollution dans notre vie de tous les jours. Certains esprits un peu taquins pourront y percevoir un clin d’œil aux récentes polémiques au sujet de l’interdiction des feux de bois dans les foyers de la capitale.

Mais l’intention de l’artiste américain est bien de pointer du doigt notre gestion inconséquente et déraisonnée de l’environnement terrestre. Combien de personnes en effet, voient en priorité la satisfaction immédiate de leurs besoins avant le bien commun ? Combien de personnes réfléchiront à sacrifier un peu de leur confort de tous les jours au profit d’une planète plus propre et moins hostiles pour nos enfants et petits-enfants ? Le discours de l’artiste, en un sens, est bien sombre.

Par ces imposants poêles noircis et fumants intitulés Black Stoves, Sterling Ruby dénonce par le grotesque et le monumental les défauts d’une société contemporaine qui ne se soucie que de l’immédiat, gaspillant sans se soucier des lendemains et consommant à un rythme effréné. Mêlant à son angoisse pour nos lendemains des souvenirs tendres issus de son enfance (le poêle à bois qui chauffait la maison parentale), il mêle ainsi l’urgent au tendre, le souvenir du passé à la crainte pour le futur, dans une exposition temporaire intelligente et percutante.

En lien avec la COP21, voir notre série d’articles « art et environnement » :

Le Garden Bridge de Londres, jardin suspendu en eaux troubles
En Suisse, la première tour intégralement recouverte de plantes
Alberto Kalach, l’architecte qui veut rendre à Mexico ses lacs d’antan
Exit, une installation intense et réaliste qui éveille les consciences
En écho à la COP21, des artistes font germer les arbres de Joseph Beuys
L’artiste Olafur Eliasson installe 80 tonnes de glace à Paris pour la COP21
Shepard Fairey sur la Tour Eiffel : le choc des symboles
Climats artificiels à la Fondation EDF, l’art pour parler changement climatique

STERLING RUBY

21/10/2015 > 14/02/2016

Musée de la chasse et de la nature

PARIS

Faisant écho à la Conférence de Paris sur les changements climatiques COP21, le musée de la Chasse et de la Nature accueille une œuvre ...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE