Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Une nouvelle exposition Buren à Bruxelles ouvrira en février 2016

Agathe Lautréamont 28 novembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

De longues rayures noires et blanches, parfois des carrés colorés, des sculptures longilignes en forme de colonnes ou de cadres ouvrant sur la mer. Ça y est, vous savez déjà de qui on parle : Daniel Buren. Pour sa prochaine exposition consacrée à son œuvre, le sculpteur français va investir les Beaux-Arts de Bruxelles.

CtruongngocDaniel Buren © Ctruongngoc – Wikimedia Commons

 

Pour la saison printanière des expositions 2016, le musée BOZAR de Bruxelles a décidé de frapper fort, avec une exposition associant un fameux nom de la création contemporaine française : Daniel Buren, à un accrochage de plus de 70 œuvres d’artistes modernes et contemporains qui ont touché son travail, l’ont inspiré d’une manière ou d’une autre, ou dont il se sent proche.

Intitulé Une fresque, l’événement organisé par le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles n’espère pas créer une rétrospective complète et/ou fidèle du travail de Buren, la tâche étant impossible du fait du caractère in situ de ses créations, et du nombre trop important de ces dernières, qui sont appelées à demeurer là où elles furent installées par Buren, soit parce qu’elles ont été simplement détruites.

Protéiforme, difficilement descriptible, l’exposition mêlera aussi bien les travaux de l’artiste lui-même à des œuvres picturales et autres sculptures de créateurs modernes et contemporains (allant de Paul Cézanne à Jackson Pollock en passant par Pablo Picasso) qu’apprécie l’artiste français né en 1938. En parallèle, un film d’une longueur de 90 minutes proposera des séquences filmées et photographiées revenant sur le travail du créateur, qui a réalisé des sculptures ou des peintures littéralement aux quatre coins du monde, de la Norvège au Japon en passant par Paris ou les États-Unis.

D'une arche à l'autre, Casablanca, 2015 © Daniel BurenD’une arche à l’autre, Casablanca, 2015 © Daniel Buren

 

Et… voici à peu près tout ce que l’on sait de l’événement. Les Beaux-Arts de Bruxelles se font en effet très discrets sur la façon dont cette exposition sera pensée, tout autant qu’au niveau de son contenu. Comment les œuvres seront-elles agencées ? Y aura-t-il beaucoup de travaux de la main de Buren ? La scénographie sera-t-elle originale ou de facture classique ? Motus et bouche cousue !

Pour justifier ce silence, Daniel Buren expliquait dans une conférence de presse donnée mardi 24 novembre au sein de la Délégation Générale Wallonie-Bruxelles qu’il préfère ne rien dire d’abord pour ménager la surprise et donner envie au public de venir voir l’événement, mais surtout parce qu’à trois mois de l’ouverture de l’exposition, rien n’est encore décidé ou établi. Car Buren est un perfectionniste doublé d’un curateur attentif (certains diront control freak). Comme pour Monumenta en 2012 ou sa mise en scène à l’Opéra Bastille en 2014, tient à superviser lui-même les accrochages qui lui sont consacrés, de choisir en étroite collaboration avec le conservateur du musée chaque détail, chaque installation, chaque élément qui peut paraître insignifiant aux yeux des visiteurs.

Comme il l’expliquait lui-même lors de cette conférence de presse, le sourire aux lèvres : « Deux jours avant l’ouverture des portes, je suis capable de tout refaire » ; expliquant ces chamboulements de dernière minute dont il a le secret par un très grand souci du détail, une inquiétude permanente pour la perfection et un goût insatiable pour la nouveauté. Il ne nous reste plus qu’à attendre février 2016 pour découvrir Une Fresque

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE