Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Tintoret, Mantegna, Rubens… : 17 œuvres volées au musée Castelvecchio de Vérone

Agathe Lautréamont 23 novembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

L’annonce a été faite par le musée italien via un article publié dans le Corriere Della Sera. Un groupe de voleurs s’est introduit ce week-end dans le musée véronais pour repartir avec une vingtaine de toiles de maîtres sous le bras.

tintoretLe Tintoret, Le Jugement de Salomon, figure parmi les œuvres volées.

 

Dans la nuit du 20 novembre, trois voleurs portant masques et vêtements noirs ont réussi à pénétrer dans le musée Castelvecchio, après avoir bâillonné un gardien et un caissier. Libres d’agir en cette soirée où le musée se vidait peu à peu de ses visiteurs et à l’heure où les alarmes n’avaient pas encore été mises en marche, les malfaiteurs ont pu s’emparer de dix-sept tableaux pour un butin estimé à près de 15 millions d’euros.

Parmi les œuvres subtilisées, on compte des peintures de la main de Pierre Paul Rubens, Giovanni Francesco Caroto, Andrea Mantegna, Hans de Jode ou encore Le Tintoret. Au vue de la parfaite organisation des voleurs, de leur rapidité d’exécution et surtout de leurs vols ciblés, les autorités italiennes songent à un vol « sur commande », qui aurait été commandité par un collectionneur peu scrupuleux et prêt à tomber dans le crime pour satisfaire son goût de l’art.

Selon les mots du maire de Vérone, Flavio Tosi, rapportés par le Corriere Della Sera : « Ils étaient clairement des professionnels, sachant précisément ce qu’ils devaient voler et avaient une connaissance parfaite du musée. Quelqu’un a envoyé ces cambrioleurs expérimentés, et ils savaient exactement où aller pour récupérer leur butin. »

Museo di Castel Vecchio a VeronaLe musée Castelvecchio de Vérone

 

Malheureusement, cette rapine est loin d’être là première en Europe. Cela fait quelques mois maintenant que les vols se multiplient dans les institutions muséales européennes. En août dernier, des malfaiteurs s’étaient introduits dans le château Sforza de Milan pour voler trois peintures, tandis qu’au même moment, des bandits s’emparaient d’un Rodin au musée Ny Carlsberg Glypotek de Copenhague. En juillet, c’est à une galerie d’art londonienne de déplorer le larcin d’une statue d’Elisabeth Frink, évaluée à près de 90 000 euros.

Le musée Castelvecchio de Vérone possède une vaste collection d’œuvres d’art italiennes et européennes, comprenant entre autres de précieuses sculptures des Xe et XIVe siècles, des armures médiévales, et des tableaux allant du XVe au XVIIIe siècle. Parmi les œuvres volées, on déplore la présence d’un portrait d’homme peint par le maître flamand Rubens ou un Portrait d’un italien par le Tintoret.

Les autorités italiennes sont actuellement sur la trace des voleurs, et tentent de faire parler les enregistrements des 48 caméras que compte le musée.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE