Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Les jeunes talents de l’art contemporain réunis à la Villa Emerige

Jéremy Billault 20 novembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Au départ, ils étaient 800, aujourd’hui il sont onze. Onze artistes exposés sous la bienveillance du Fonds de Dotation Emerige dans la Villa du même nom, sélectionnés parmi des centaines de dossiers et candidats à un prix, une bourse et de nombreux avantages. 

PIcandet_Après la fuite © Lucie PicandetLucie Picandet, Après la fuite © Lucie Picandet

 

Empiristes (c’est le nom de l’exposition) rassemble ces créateurs qui tous ont en commun leur jeune âge (moins de 35 ans) et leur volonté d’être reconnus et présentés dans de grandes galeries internationales. En plus d’un coup de pouce financier, la Bourse Révélation Emerige promet au lauréat un atelier (pour quelques mois) ainsi qu’une exposition dans une galerie française de renommée internationale. Le résultat est avant tout une belle exposition, variée, protéiforme et rafraîchissante ainsi qu’une mise en lumière sur quelques jolies révélations.

Pour Gaël Charbau, curateur de l’exposition, la sélection de créateurs reflète avant tout une conception de l’art contemporain partagée par la fondation et les artistes. Cette année particulièrement est marquée par un ensemble de réflexions autour de la matière, de la relation qu’entretient chaque artiste avec le support qu’il va créer, modifier ou transformer.

Dans un petit couloir à l’étage, le travail de Raphaëlle Peria brille par sa modestie et incarne avec précision le parti pris de l’exposition. Au mur, des photos, petites, retravaillées par un procédé miraculeux qui comprend l’intervention d’un scalpel, d’un grattoir ou d’une fraiseuse de dentiste attirent l’oeil. Les couleurs, le travail sur la lumière (sur les arbres notamment)… tout est exacerbé par cette nouvelle forme, tandis que la photo, privée de certains éléments, devient plus riche.  C’est dans cette logique qu’ont été sélectionnés les artistes : Sara Acreman et son mail authentique et intime gravé sur un grand mur de plâtre, Alexis Hayère et sa « peinture sculptée » ou encore Clément Richem et ses cités miniatures apocalyptiques.

vues de l'expo Empiristes 3 © Rebecca FanueleClément Richem, Etoiles © Rebecca Fanuele

 

Deux créations,  fondamentalement monumentales, se distinguent. La première est une installation vidéo. Une flamme brûle au sol, des voix se font entendre au loin. Cette flamme, c’est celle d’un feu sacré mentionné dans l’Ancien Testament qui, depuis plus de 4000 ans, brûle sans s’arrêter. Nous sommes à Kirkouk, en Irak, à quelques centaines de mètres de l’un des fiefs de l’État Islamique.

L’artiste, Louis-Cyprien Rials, s’est arrêté là, là où le sacré, le religieux, se confrontent à la fois au politique, à l’économique (le site est un important gisement pétrolier) et au naturel. Le film est court mais d’une intensité rare tant les forces mystiques, naturelles et obscures ainsi que la dimension tragique apportée par les événements récents se confrontent en silence, sous nos yeux.

vues de l'expo Empiristes 4© Rebecca FanueleLucie Picandet, Celui que je suis © Rebecca Fanuele

 

La seconde est une œuvre de Lucie Picandet, grande gagnante de cette édition de la Bourse Révélations Emerige. Ou plutôt un ensemble d’œuvres. Dans une pièce qui lui est intégralement consacrée, des dessins, des carnets de croquis brodés (la broderie pour traverser, pour franchir un obstacle contre lequel la peinture et son symbole s’écrasent) et une carte postale. Il y a dix ans, l’artiste tombe, aux Puces, sur une carte postale devenue matrice d’un projet et d’une subjectivité projetée (à travers la carte postale comme un fil à travers un canevas) réunis sous le titre de Ce que je suis. D’un hasard, d’un instant, d’une image, l’artiste a développé différents outils pour accéder à son moi imaginaire, son moi projeté. Sur les carnets de broderie, la représentation d’un souvenir, d’un déjà-vu qui, peu à peu, se transforme, se déforme à l’insu de l’inconscient.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE