Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

La Fête des Lumières de Lyon annulée

Agathe Lautréamont 19 novembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Quelques doutes avaient déjà été évoqués durant les jours précédent, mais cette fois-ci, l’information est confirmée : la Fête des Lumières qui devait se tenir à Lyon du 5 au 8 décembre est annulée.

lionLa Fête des Lumières de Lyon © Ville de Lyon

 

Cet événement festif qui attire chaque année entre trois et quatre millions de visiteurs par an dans la Capitale des Gaules ne se tiendra pas en cette fin d’année 2015, pour des raisons de sécurité évidentes suite aux terribles attentats du 13 novembre dernier. L’état d’urgence ayant été prolongé pour trois mois sur tout le territoire français, la municipalité a estimé plus prudent que la célébration séculaire ne se déroule exceptionnellement pas.

Cependant, une cérémonie se déroulera bel et bien à Lyon, en mémoire des victimes de la barbarie terroriste. Une journée d’hommage et de souvenir, le 8 décembre, invitera la population à se recueillir en mémoire des 129 personnes ayant péri du fait de la sauvagerie des membres de l’État Islamique.

gérardLa déclaration de Gérard Collomb sur Twitter

 

C’est au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue dans la matinée du 19 novembre que le maire de la ville, Gérard Collomb, a annoncé cette triste nouvelle, la mort dans l’âme. « Nous allons donc transformer la Fête des Lumières en un hommage aux victimes des attentats de Paris, » a écrit le maire de la ville sur son compte Twitter. Avant d’ajouter : « Pour moi, ne pas faire courir de risques aux Lyonnais n’est pas donner raison aux terroristes. » L’élu de la ville de Lyon aura donc écouté les conseils avancés par le syndicat de police Alliance, qui avait exprimé quelques jours plus tôt ses craintes sur la tenue d’un tel événement en pleine période d’alerte aux attentats, avançant également l’argument du manque cruel d’effectifs pour sécuriser la région. La COP21 débutant le 30 novembre à Paris va en effet phagocyter une large part des forces de sécurité françaises.

Rendez-vous maintenant en 2016, pour voir Lyon s’éclairer de mille et une lumières.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE