Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Au MoMA, y a-t-il trop de monde pour l’expo « Picasso Sculpture » ?

Jéremy Billault 3 novembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

A New York, le Museum of Modern Art (MoMA) a décidé d’agir face au succès que rencontre son exposition Picasso Sculpture. Pour prévoir la fréquentation croissante de la fin d’année, le musée a mis en place une restriction, un système de billets datés pour que la visite reste agréable pendant toute la durée de l’exposition.

Picasso, Pablo

Pablo Picasso, Babouin à l’enfant © MoMA.

Le succès d’une expo peut-il nuire à son intérêt esthétique ? Pour le MoMA, la réponse semble évidente. Depuis le 13 septembre, l’exposition Picasso Sculpture attire les foules et confirme qu’à New York comme à Paris (Picasso.mania et l’expo anniversaire du musée Picasso), l’automne sera Picasso. Pourtant, les 6000 visiteurs quotidiens posent un problème : ils sont trop nombreux pour que l’exposition reste agréable à visiter.

S’il est difficile d’estimer un taux de confort précis de l’espace d’exposition (même en calculant [nombre de spectateurs x m²] / [nombres d’œuvres + température ambiante – qualité des chaussures], le résultat est plutôt approximatif), la direction du musée a décidé de restreindre l’accès aux sculptures pour fluidifier les allées.

Jusqu’au 10 novembre seulement, les billets seront en accès libre et permettront d’entrer directement dans l’exposition. A partir du 10 novembre (comprenez avant une grande vague de fréquentation), les billets seront planifiés : sur place ou sur le site web du musée ne seront donc disponibles que des billets datés, valables plus tard. « Pourquoi pas ? », pourrait-on dire, les prévoyants prévoiront, pas de bouleversement. Mais dans les faits, la démarche reste une restriction ; après l’annonce les billets partiront très rapidement, il y aura des déçus.

Guitare Picasso Pablo (dit), Ruiz Blasco Pablo (1881-1973) Paris, musée Picasso

Pablo Picasso, Guitare © MoMA.

Ce n’est pas la première fois que le MoMA met en place un tel système. Pour l’exposition Matisse, qui avait lieu à la même période (octobre-février) l’année dernière, les places s’étaient rapidement envolées et l’événement avait attiré près d’un demi-million de personnes. Mais le cas Picasso est légèrement différent. A l’époque, le succès de Matisse était prévu, le système a toujours été le même.

Aujourd’hui, le MoMA réagit à une demande croissante et modifie en pleine expo son système d’admission, risquant de décevoir certains visiteurs mal informés. Les plus chanceux (ainsi que les détenteurs d’une carte de membre du musée, qui pourront acheter directement leurs billets) auront donc, on l’espère, l’occasion d’apprécier les œuvres dans les conditions optimales qu’on leur a promises.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE