Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

L’imaginaire au service de l’utile : le design selon Isabelle Daëron

Agathe Lautréamont 28 octobre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Créatrice qui partage sa vie entre le design et l’enseignement, Isabelle Daëron, lauréate des Audi talents awards 2015 dans la catégorie design, traite des enjeux écologiques et des questions de gestion de l’espace dans son travail. Entre préoccupations ancrées dans notre époque et légèreté, focus sur une personnalité inventive.

Topique-ciel #2 © Isabelle Daëron

Lorsque l’on s’intéresse à l’univers de la designer Isabelle Daëron, on est d’emblée frappé par la créativité dont fait preuve la jeune femme, qui conçoit des outils mêlant une remarquable simplicité avec des lignes courbes qui rappellent le monde imaginatif de l’enfance.

Diplômée de l’École supérieure d’art et de design de Reims et de l’École nationale supérieure de création industrielle de Paris, Daëron a pu grâce à cette riche formation développer au fil de sa carrière des projets qui interrogent judicieusement l’espace habitable humain, mais sans jamais les couper définitivement de la nature qui nous entoure.

Topique-ciel #2 2 © Isabelle Daëron

Interrogations

S’inspirant des enjeux écologiques qui préoccupent les esprits et les gouvernements internationaux, elle se pose des questions sur la gestion humaine de l’environnement, via des installations et des mises en espaces. Comment parvenir à préserver les zones laissées encore intactes par les populations humaines et l’urbanisme ? Comment atteindre des objectifs de récupération et de recyclage des matériaux utilisés dans notre vie de tous les jours ? Comment préserver les éléments essentiels à notre planète (espaces verts, eau, faune…) ? Là où beaucoup se contentent de poser ces problèmes, l’enseignante a décidé d’agir, et de créer.

Topique-feuilles © Isabelle Daëron

La série des Topiques

C’est dans cette optique de profond questionnement que Daëron a pensé sa série d’inventions appelées Topiques, et qui lui valurent d’être lauréate des Audi talents awards 2015. Isabelle Daëron travaille depuis une demi-décennie sur ce projet, malicieusement sous-titré « L’utopique désir d’habiter les flux », qui pour l’instant contient des croquis d’inventions et des prototypes.

Le vent, la lumière et l’eau de pluie sont des flux naturels, et à une époque où le changement climatique commence à poindre, menaçant, à l’horizon, la créatrice estime qu’il est urgent de chercher activement comment tirer parti de ces éléments naturels via un objet usuel qui s’insèrerait dans un espace public ou privé. Ainsi a-t-elle imaginé des dispositifs comme « Topique-lumière » qui inviterait les rayons du soleil dans le domicile, ou encore « Topique-eau » qui réfléchit à un moyen de récupérer les eaux de pluie pour irriguer les parcs et jardins des zones urbaines.

Topique-feuille © Isabelle Daëron

Art et inventions

Dans tous les cas, le dispositif installé doit impérativement ne jamais choquer, et s’insérer parfaitement dans l’espace où il se trouve, mêlant de fait usuel pur et bien sûr design. Avant chaque topique, Isabelle Daëron réalise une esquisse préparatoire qu’elle présente sur son site internet. Le coup de crayon surprend, et le style enfantin (on croirait l’image réalisée à l’aide de feutres et autres collages) s’insère pourtant parfaitement dans son univers créatif.

Après tout, ne faut-il pas avoir gardé un peu de son esprit d’enfant pour pouvoir concevoir des projets inventifs, simples et pourtant efficaces ?

Toutes images © Isabelle Daëron.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE