Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Un Moïse aux mille visages s’expose au musée du Judaïsme

Agathe Lautréamont 22 octobre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Prophète partagé par les trois religions monothéistes, le personnage de Moïse n’en demeure pas moins bien oublié dans l’histoire de l’art. Comment a-t-il été représenté par les peintres et sculpteurs qui se penchèrent sur cette figure centrale du judaïsme ? Visite d’une étonnante exposition.

Moreau Gustave (1826-1898). Paris, musée Gustave Moreau. Des.2202.Gustave Moreau, Moïse, Paris, musée Gustave Moreau.

 

Du désert d’Égypte aux salles de cinéma

En haut du grand escalier menant à l’exposition temporaire organisée par le musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, les visiteurs sont accueillis par une monumentale projection d’un extrait du film de Cecil B. DeMille, Les Dix Commandements, mettant en scène le monstre sacré Charlton Heston dans le rôle du prophète hébreux. Voilà une entrée en matière quelque peu surprenante, quand on connaît le peu de fidélité montré par le réalisateur américain envers le texte de l’Ancien Testament.

Mais après tout, un tel choix introductif peut faire sens : l’exposition a pour sous-titre « Figures d’un prophète », et le parcours s’intéresse aux différents visages qui furent donnés à Moïse de l’Antiquité au monde contemporain. Comment une figure biblique a-t-elle pu se muer au fil du temps en un mythe artistique puis populaire (grâce au cinéma et à l’opéra) ?

Charlon Heston dans le rôle de Moïse, Les Dix Commandements (1954) de Cecil B. DeMille.

 

Il faut saluer l’effort réalisé par le Mahj pour rendre son sujet aussi attrayant qu’accessible à tous. Nul besoin de s’y connaître en histoire juive. Les murs, lorsqu’ils ne sont pas ornés par des tableaux, reconstitutions et autres fresques, sont couverts de textes explicatifs, légendes et autres chronologies qui permettent de saisir le contexte, l’importance accordée par la religion juive au prophète Moïse, et la réappropriation du personnage opérée par les artistes européens au fil du temps.

Des étapes clés

L’un des éléments marquants de cette exposition est de constater à quel point les artistes ne se sont centrés que sur quelques rares points de la geste du prophète, que sont la découverte de Moïse poupin par la reine d’Égypte, le Buisson ardent, la traversée de la Mer Rouge (passage du film de Cecil B. Demille projeté à l’entrée de l’exposition) et le frappement du Rocher.

Pourquoi ces choix ? Les peintres, sculpteurs et graveurs se montrent toujours particulièrement sensibles à des scènes à forte portée dramatique, qui peuvent résumer en un instant les choix et les étapes d’une vie d’un personnage. Or, quoi de mieux que de parler du Moïse législateur, libérateur, chef victorieux et dispensateur de biens pour son peuple via ces passages de son parcours, des roseaux du Nil à la Terre promise de Canaan ?

Moïse sauvé des eauxNicolas Poussin, Moïse sauvé des eaux, 1647, Paris, musée du Louvre.

 

Ainsi, sont mises en avant des œuvres de Nicolas Poussin représentant le prophète encore bébé sauvé des eaux du fleuve égyptien par la femme de Pharaon. Les couleurs vives des toges des femmes, leurs visages ronds et angéliques confèrent à cette scène déjà empreinte de tendresse une grande douceur, contrastant fortement avec la future vie de violence, de lutte et de privations que sera celle de Moïse et de son peuple lors de l’Exode.

De même, tapisseries monumentales et toiles figurent le prophète hébraïque agenouillé devant le Buisson ardant, une scène qui conféra force et détermination au personnage pour affronter son ancien frère adoptif et guider un peuple entier à travers le désert. Ces quatre passages de la vie de Moïse exercèrent un pouvoir d’attraction indéniable sur les artistes et contribuent à faire du prophète une figure presque héroïque dans un univers mythologique très centré sur la culture gréco-romaine.

 

MOÏSE

14/10/2015 > 21/02/2016

Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ)

PARIS

À travers 150 peintures, dessins, gravures, objets d’art, manuscrits, livres et extraits de films, cette exposition rend compte de l’im...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE