Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Une artiste fait refleurir les ruines de Detroit

Agathe Lautréamont 16 octobre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Ancien fleuron de l’industrie automobile américaine, Detroit n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis les années 2010 et le déclin fulgurant de son activité. Lisa Waud, artiste et fleuriste, transforme pourtant une maison en ruine de la ville en œuvre d’art…

Flower 6

© Flower House Detroit

À la place des tessons de bouteilles, des sacs plastiques et de la poussière accumulée au fil des ans. 36 000 bouquets, arbustes et compositions florales viennent donner une seconde vie à une maison en ruine de la ville américaine de Detroit. Achetée pour la somme dérisoire de 500 dollars (environ 440 euros), la petite maison de Lisa Waud est désormais pensée comme une œuvre à part entière, décorée de plantes et de fleurs délicates qui donnent un second souffle aux désastres du capitalisme irraisonné.

Flower 5

© Flower House Detroit

Mais depuis la semaine dernière, deux mille visiteurs se sont bousculés aux portes de cette habitation ravivée par le travail de Lisa Waud et ses collaborateurs, qui ont travaillé d’arrache-pied pour donner vie à ce projet qui les enthousiasmait tant. Leur dessein ici est de jeter une nouvelle lumière sur la situation de Detroit, et de placer un peu d’espoir là où il semble avoir définitivement disparu.

Flower 4

© Flower House Detroit

Maintenant, les pièces vides et tombant peu à peu en poussières sont devenues des tableaux, des natures mortes d’une poésie quelque peu mélancolique, puisque les fleurs sont destinées irrémédiablement à se faner. Mais cette beauté éphémère captive la fleuriste-artiste, qui déclare s’inspirer autant de la peinture classique que des défilés de haute-couture qui ont toujours recours à de grands renforts de fleurs dès que revient la belle saison. Inspirée par une collection de la maison Dior de l’année 2012 qui avait été présentée dans une maison abandonnée remplie de fleur, Lisa Waud décida de recréer l’événement dans sa ville.

Flower 3

© Flower House Detroit

Mais pour mener à bien ce projet, il lui fallait un peu d’aide. Faisant jouer son carnet d’adresse, la fleuriste sollicita designers, artistes et amis pour donner corps à son rêve. Peu à peu, ce qui n’était qu’une vague idée devint un véritable projet avec des financements, des permis et des budgets à respecter. Fort heureusement, une grande ligne de fleuriste californienne accepta d’offrir les fleurs en question, Lisa Waud ne pouvant se permettre d’acheter pour 150 000 dollars de fleurs !

Flower 2

© Flower House Detroit

Les visites payantes sont ouvertes chaque week-end. Et quand l’installation temporaire sera terminée, avec la fanaison des fleurs, la ville démolira pour de bon la maison en ruine qui aura accueilli quelques temps cette si belle idée. Mais Lisa Waud se montre quoi qu’il arrive optimiste et pleine d’espoir : chaque composant de la maison détruite portera le souvenir de cette œuvre passagère.

Flower 1

© Flower House Detroit

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE