Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Julien Prévieux capte la grâce du mouvement avec les danseurs de l’Opéra

Magali Lesauvage 14 octobre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

L’an passé, Julien Prévieux remportait le Prix Marcel Duchamp grâce à un film plein de grâce chorégraphiant les gestes « déposés » par les grandes marques. À la clé : une exposition cet automne au Centre Pompidou, dans laquelle il présente entre autres un nouveau film, Patterns of Life (Motifs de vie). Décryptage avec l’artiste, avant de découvrir la vidéo en ligne.

Julien Prévieux : « J’ai toujours travaillé sur le corps, depuis mes premières performances un peu « Jackass » où je me jetais contre les murs, contre des militaires, des voitures… Maintenant je préfère faire bouger d’autres gens. Pour Patterns of Life, j’ai travaillé avec cinq danseurs de l’Opéra, dans le cadre d’un partenariat avec des artistes [voir les autres projets sur le site 3e Scène, ndlr].

L’idée est de retracer une histoire de la capture du mouvement au travers de six expériences clés qui ont eu lieu de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui : par exemple la mesure de la marche par Etienne-Jules Marey, ou celle de la grâce par le biais d’ampoules placées aux articulations et photographiées avec de longs temps de pose. Les lignes tracées forment des diagrammes sinusoïdaux magnifiques.

Dans le film, le principe est que l’on ne voit pas les formes produites : elles sont ailleurs, quelque part dans les autres œuvres de l’exposition. Cette histoire court jusqu’à aujourd’hui, avec les systèmes de détection de comportements anormaux, qui s’appuient sur la « normativité sans norme » dont parle le philosophe Grégoire Chamayou, avec lequel j’ai co-écrit le film [lire à ce sujet le texte « Une brève histoire des corps schématiques » de Grégoire Chamayou, publié à l’occasion de la sortie de Patterns of Life, ndlr].

Et même si les danseurs font preuve d’une grande précision technique, il y a parfois une certaine hésitation dans leur gestuelle, qui se différencie de la rigueur des figures géométriques. C’est cela, la grâce ».

 

JULIEN PRÉVIEUX

23/09/2015 > 01/02/2016

Centre Pompidou

PARIS

L'oeuvre de Julien Prévieux, lauréat du prix Marcel Duchamp 2014, se développe en interrogeant les mondes du travail, de l’économie, d...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE