Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Avis aux noctambules : les monuments de Paris à visiter de nuit

Agathe Lautréamont 7 octobre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Vous êtes plutôt du soir ? Autant se dégourdir les jambes en profitant d’une visite nocturne. Pour le promeneur à l’âme de noctambule, plusieurs monuments célèbres de la capitale restent ouverts tard le soir. Sélection.

La Tour Eiffel

© JTB Photos / Getty Images

On ne la présente plus… Véritable prouesse technique s’élevant à 324 mètres, la Tour Eiffel fut construite à l’occasion de l’exposition universelle de 1889. Destinée à être démontée vingt ans plus tard, l’installation d’émetteurs radio à son sommet changea cependant la donne. Devenue un symbole français, elle accueille chaque année près de sept millions de visiteurs, ce qui en fait le monument payant le plus visité au monde.

Pour les couche-tard donc, la plus célèbre des créations de Gustave Eiffel reste ouverte jusqu’à 23h45 ! Et durant les mois d’été, c’est encore plus tard : 00h45. Illuminée toutes les nuits, le point de vue depuis le sommet de la tour sur la capitale qui ne semble jamais dormir est à couper le souffle !

Tarif : 17 euros.

L’Arc de Triomphe

© JTB Photo / Getty Images

Napoléon Bonaparte voulait un monument à la gloire de ses campagnes militaires victorieuses. Ce sera l’Arc de Triomphe. Se dressant fièrement en haut de l’avenue des Champs-Élysées, cet édifice de la Place de l’Étoile fait partie des symboles nationaux incontournables. La période moderne a mué l’Arc de Triomphe, allégorie de conquêtes et de velléités belliqueuses en une ode à la paix et à la mémoire, en y plaçant sous sa voûte la tombe du soldat inconnu.

Amis insomniaques, l’Arc de Triomphe est une étape primordiale de vos pérégrinations nocturnes. Le monument est en effet ouvert au public toute l’année jusqu’à 22h30, un peu plus tard les mois d’été (23h, pour être précis). L’occasion d’admirer les Champs-Élysées illuminés de mille feux.

Tarif : 9,50 euros.

Le Sacré-Cœur

© Jean-Erick PASQUIER / Getty Images

Dominant la butte Montmartre, la basilique du Sacré-Cœur trouve son origine dans la Commune de Paris qui secoua la capitale. Afin d’effacer tout souvenir des émeutiers, la ville ordonna la construction de cet édifice religieux, à l’endroit même où les manifestations débutèrent. Aujourd’hui, l’histoire tourmentée du bâtiment est quelque peu oubliée, et le Sacré-Cœur demeure avant tout le second édifice catholique le plus visité de France, après Notre-Dame.

Quid des noctambules ? La basilique est ouverte aux visites jusqu’à 22h30 ! Parfait pour admirer ses dômes blancs éclairés, ainsi que les riches fresques intérieures. Attention cependant : lieu de culte oblige, on visite le bâtiment en toute discrétion…

Tarif : gratuit.

Tour Montparnasse

montpar

© Florent Gérus / Getty Images

Inaugurée en 1973 sur fond de polémique, la Tour Montparnasse divise, mais impressionne de par ses dimensions. Haute de 210 mètres, elle est le seul gratte-ciel de Paris intra-muros, et le deuxième immeuble le plus haut de France, derrière la tour First qui se dresse dans le quartier d’affaires de La Défense. En 2012, un nouvel éclairage a été pensé pour décorer la tour mal-aimée. Changeant au fil des saisons, il est aussi écologique, puisqu’il utilise des LED.

Pas sommeil ? Montez donc au 56e étage de la tour Montparnasse, il est accessible jusqu’à 22h30 en semaine, et 23h le week-end. Si vous n’avez pas le vertige, la visite panoramique offre un point de vue exceptionnel sur Paris de nuit.

Tarif : 15 euros.

Aquarium de Paris

25242_355692554515_7553189_n

© Aquarium de Paris – Cinéaqua

Creusé sous la colline de Chaillot, à côté du Trocadéro, l’Aquarium de Paris tel que nous le connaissons aujourd’hui a été ouvert au public en 2006. Mais si l’on remonte un peu dans le temps, on se rend compte que le lieu actuel est né en vérité sur les cendres du tout premier aquarium au monde, construit en… 1867.  L’espace est surtout remarquable pour son grand bassin de 3 millions de litres d’eau, où évoluent pas moins de 38 requins !

Si vous pensez qu’une promenade en eaux profondes peut apaiser vos insomnies, direction donc l’aquarium du 16e arrondissement. Il est en effet ouvert au public jusqu’à 22h. Vous pourrez visiter, loin de l’affluence du jour, 3500 m² de bassins ou évoluent 500 espèces animales.

Tarif : 20,50 euros.

Les tours de Notre-Dame de Paris

© Pawel Libera / Getty Images

Si la construction de la plus célèbre des cathédrales débuta en 1163, l’édifice que nous connaissons aujourd’hui doit surtout à la patte de l’architecte Viollet-le-Duc, qui ajouta à l’édifice quelques modifications, parfois jugées fantaisistes à l’époque. Chef-d’œuvre de l’architecture gothique, elle a été immortalisée par le roman de Victor Hugo, et de nos jours, quatorze millions de visiteurs se pressent chaque année à ses portes.

Le marchand de sable est en retard ? Il est possible de visiter les tours de Notre-Dame en nocturne, jusqu’à 23h en week-end. Au-delà de l’édifice brillamment éclairé la nuit, la vue offerte depuis les clochers sur la Seine vaut vraiment le détour.

Tarif : 8,50 euros.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE