Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Enfin ! Le musée Rodin rouvre le 12 novembre prochain

Agathe Lautréamont 5 octobre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Après trois ans de travaux, le musée Rodin retrouvera bientôt son public, avec un parcours repensé. Un nouveau choix dans ses collections permettra de découvrir non seulement l’artiste mais le collectionneur Auguste Rodin.

Vue de l'hôtel Biron © Musée Rodin

Vue de l’hôtel Biron © Musée Rodin

En 1919, deux ans après la mort du sculpteur, ouvrait le musée Rodin, abrité dans le superbe écrin de l’hôtel Biron en plein cœur de Paris. Les visiteurs affluent, et le succès ne se dément pas. Mais après un peu moins d’un siècle d’exploitation, le constat est sans appel : d’importants travaux doivent être entrepris afin de rendre le bâtiment aux normes de sécurité. L’institution a donc fermé ses portes en 2012, pour trois longues années de travaux.

Avec près de 700 000 visiteurs par an, rien de surprenant à ce que ce bel hôtel particulier datant du XVIIIe siècle ait cruellement souffert. Il fallait donc rénover, et vite. Et quitte à refaire les parquets et sols, autant en profiter pour penser une totale refonte du parcours muséographique proposé jusqu’alors. Mise aux normes d’accessibilité, nouveaux espaces de visite, renouvellement de l’éclairage… : 16 millions d’euros auront été nécessaires pour que le musée puisse se refaire une beauté, avec un financement pris en charge à 43% par le ministère de la Culture, et à 57% par le musée Rodin.

Auguste Rodin Pallas au Parthénon 1896 Marbre © Musée Rodin. Photo Christian Baraja

Auguste Rodin, Pallas au Parthénon, 1896, © Musée Rodin. Photo Christian Baraja

Dorénavant, le parcours, organisé en dix-huit salles, mêlera chronologie et thématiques. Une pièce nouvellement créée sera dédiée aux collections de photos et d’arts graphiques tirées des archives et réserves du musée. Mais si l’accent est bien évidemment mis sur les créations du maître sculpteur, l’institution souhaite aussi révéler l’âme de Rodin qui vécut dans cet hôtel particulier. Pour ce faire, le mobilier qui lui appartenait a été restauré, tandis qu’une sorte de « cabinet des curiosités » exposera des œuvres surprenantes de l’artiste mêlées à une part de sa collection d’antiques à laquelle il tenait comme à la prunelle de ses yeux.

Auguste Rodin L'Homme qui marche 1907 Bronze © Musée Rodin. Photo Christian Baraja

Auguste Rodin, L’Homme qui marche, 1907 © Musée Rodin. Photo Christian Baraja

L’Antiquité en effet, est indissociable du travail de Rodin, et son influence se retrouve dans nombre de ses sculptures, à l’image de L’Homme qui marche ou de Pallas au Parthénon. Seront également exposées les peintures et toiles de maîtres qu’il acquit au fil de sa vie, allant de Van Gogh à Edvard Munch en passant par Eugène Carrière. En plus de l’Auguste Rodin sculpteur donc, c’est donc tout autant l’Auguste Rodin collectionneur qui sera révélé au grand public.

 

Retrouvez notre parcours des œuvres de Rodin dans l’espace public parisien.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE