Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Cinq musées parisiens ouverts pendant Nuit Blanche 2015

Agathe Lautréamont 2 octobre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Vous vous sentez une âme de noctambule doublé d’un amateur d’art ? Voilà qui tombe bien, car de très nombreux musées parisiens ouvrent exceptionnellement leurs portes jusque tard dans la nuit à l’occasion de Nuit Blanche. Et cerise sur le gâteau : les centres culturels qui se la jouent couche-tard à cette occasion seront entièrement gratuits. Que demander de plus ?

nuit blanche

Centre Pompidou, de 20h à 2h

Amateur d’art moderne et contemporain ? Une seule destination : le centre Pompidou ! Beaubourg ouvre ses portes jusqu’à 2h du matin afin de permettre au public de découvrir gratuitement l’ensemble de ses collections, mais aussi son accrochage temporaire Une histoire : art, architecture, design des années 1980 à nos jours. Sans oublier la performance pyrotechnique et colorée que proposera la plasticienne Élisa Pône, en collaboration avec l’artificier Eric Arletti : un spectacle fantastique de son et lumières, mêlant couleurs néons et feu d’artifice.

Archives Nationales, de 19h à 1h

On peut tout à fait parler décroissance et écologie dans une bibliothèque. C’est l’idée de trois artistes-vidéastes : Véréna Paravel, Ernst Karel et Lucien Castaing-Taylor qui ont voyagé au Japon pour en rapporter des images pessimistes, sombres et apocalyptiques. Ils disent leurs inquiétudes sur l’humanité, leur angoisse de demain, et appellent à une prise de conscience majeure sur l’évolution de notre monde. Le titre lui-même Ah ! Humanity, tel un soupir lancé lors d’une tragédie grecque, renvoie à ce désenchantement. Une piqûre de rappel des leçons du passé en plein cœur de la conservation des archives de France.

Grand Palais, de 20h à 1h

Vous ne vous êtes pas encore précipités voir l’exposition consacrée à Élisabeth Vigée-Lebrun ? C’est le moment de rattraper votre retard, et découvrir le travail de cette grande portraitiste du XVIIIe siècle, qui échappa de peu aux foudres de la Révolution française. Puis, pour continuer dans la thématique des portraits, le collectif artistique PEZCORP propose de « perdre la tête au pays des selfies » : les artistes interrogent cette nouvelle mode entre humour et cynisme. Sommes-nous tous narcissiques ?

CentQuatre, de 19h à 7h

Nous tenons là le recordman de Nuit Blanche, puisque la galerie ne fermera ses portes qu’au point du jour. C’est une occasion rêvée de découvrir l’espace dirigé par  José-Manuel Gonçalvès, directeur prolifique. Avec l’exposition temporaire Follia Continua, Gonçalvès est parvenu à réunir au CentQuatre de grands, très grands noms de l’art contemporain (Anish Kapoor, Berlinde de Bruyckere…) issus de l’écurie de la galerie Continua.

Musée d’art et d’histoire du judaïsme, de 21h à 2h

Petit musée caché dans une rue du Marais, il n’en demeure pas moins que les collections du MAHJ sont des plus riches, et en apprennent beaucoup à tous les passionnés du Moyen-Orient. Après un tour dans l’histoire du peuple juif, direction les autres salles du centre culturel afin de découvrir le travail du collectif au nom poétique Winter Family. Ils proposeront une performance musicale riche et diversifiée, comprenant concerts, projections de lumières et d’images, et enfin des lectures de textes contemporains s’inspirant librement de l’Ancien Testament. Le tout avec une approche moderne, créative, qui n’en finira pas de surprendre.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE