Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 BRASSAÏ

09/11/2016 > 30/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Damien Hirst ouvre son propre musée à Londres

Agathe Lautréamont 30 septembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

C’est une étape clé dans la carrière de l’artiste britannique. Pensée par l’architecte Caruso St John, la Newport Street Gallery a été modelée pour mettre en scène la propre collection du peintre, à quelques encablures seulement de la Tate Modern. Provocation ou clin d’œil ? Difficile à dire de la part de ce créateur un brin controversé, dont la cote de popularité a atteint des sommets au cours des années 2000, avant de s’essouffler peu à peu.

newport-street-facade-144

La façade de la galerie © Newport Street Gallery.

L’enjeu est donc majeur pour Hirst : communiquer autour de sa propre création artistique (on se souvient du requin, ou du crâne humain incrusté de diamants), et aussi exposer sa propre vision de ce qu’est, et ce que devrait être l’art contemporain, en mettant en avant les jeunes pousses de la création internationale qui l’attirent particulièrement. D’abord artiste, la suite logique semble être pour lui de se muer en conservateur.

L’espace voulu par Hirst en lui-même reste discret derrière ses murs d’entrepôt, à l’image de nombreux musées d’art contemporain des capitales européennes. Il faut pénétrer dans les lieux pour connaître les premières surprises. En guise de lancement, le créateur britannique a choisi de rendre hommage au peintre John Hoyland, figure de proue du mouvement abstractionniste disparu en 2011. Quant aux collections permanentes, dont l’accès est gratuit, elles comptent près de 2000 œuvres acquises par Hirst au fil du temps, éclectiques, exposant aussi bien Francis Bacon que Sarah Lucas ou Tracey Emin. Quelques sculptures, dont des œuvres de Pablo Picasso, pourront également être admirées.

Damien Hirst at the exihibition Damien Hirst The Complete Spot Paintings 1986-2011, Gagosian Gallery, NYC andrew russeth

Damien Hirst en 2011 © Andrew Russeth.

Autopromotion oblige, des salles seront dédiées aux propres travaux de Damien Hirst. Les amateurs de formol pourront donc retrouver ses veaux, vaches, cochons (sans les couvées !) ou ses fantaisistes rayonnages de pharmacie, dédicace cynique à une époque quelque peu désenchantée…

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE