Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Le pendule de Foucault retrouve la nef du Panthéon

Agathe Lautréamont 29 septembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Grâce à son célèbre pendule, le physicien Léon Foucault ne fait rien de moins que nous inviter à regarder la Terre tourner !

Le pendule de Foucault au Panthéon © Fandrade / Getty Images

Désinstallé suite aux travaux de rénovation qui se sont déroulés au Panthéon depuis deux ans, le fameux instrument astronomique composé d’un cadran et d’une sphère suspendue à une corde de piano de 67 mètres de long vient d’être réinstallé dans la grande nef du monument parisien, au plus grand bonheur des visiteurs.

Si celui exposé dans le mausolée des Grands Hommes est en réalité une copie de l’original, conservé au musée des Arts et Métiers de Paris, les curieux ne se lassent pas d’admirer la lente valse de cette boule de laiton de 28kg effectuant inlassablement ses allers et retours toutes les 16.5 secondes, et ce pendant six heures.

Au sol, une étendue de sable humide permet d’observer la trace circulaire laissée par une pointe fixée sous le globe. Simple, mais diablement efficace, et ce mécanisme surprenant permit à Foucault de démontrer, en 1851, que notre planète bleue tourne bel et bien. Plus de deux cents ans après les écrits de Galilée, la nécessité d’une telle démonstration était donc encore nécessaire… L’expérience est une telle réussite que Louis-Napoléon Bonaparte en personne, qui se piquait de sciences et d’histoire, adouba le physicien.

Cette réinstallation n’est qu’un début pour le Panthéon. En effet, le Centre des Monuments Nationaux prévoit une seconde phase de travaux, après celle qui s’étendit de 2013 à 2015.  19 millions d’euros furent nécessaires pour que le monument puisse se refaire une beauté (stabilisation des structures, restauration des couvertures, installation de poutres en acier…), mais les choses ne s’arrêtent pas là. L’opération de rénovation devrait courir sur dix ans, pour un coût total d’environ 100 millions d’euros !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE