Disallowed Key Characters.
Magazine » Entrer dans L'œuvre
Actualités - Comptes-rendus - Voir + clair - Entrer dans l'œuvre - Entretiens - Voir + loin


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 BRASSAÏ

09/11/2016 > 30/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Street art : Oakoak ou comment métamorphoser le quotidien

Jéremy Billault 24 septembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

 

Chasseur d’imperfections, Oakoak est un artiste de rue inspiré par la ville et ses moindres défauts. Poteaux tordus, murs abîmés, poignées de portes, tout est susceptible d’être à la fois l’idée et le support d’une œuvre. Stupéfiant et souvent très drôle.

Oakoak n’est pas un street artist comme les autres. La rue n’est pas seulement son canevas, son support, elle est son inspiration, à l’origine et à l’issue de son art. Dans les rues de Saint-Etienne puis dans celle du monde entier, celui qui, comme d’autres, tient à rester anonyme utilise le détail, l’imprévu, l’erreur, l’anormal pour créer.

5a8c0b32-e217-471f-9d6a-7c2e2989a7c0-2060x1364

© Oakoak, via www.oakoak.fr

db3886c8-4ad8-4a4b-9561-7060e7854b51-2060x1545

© Oakoak, via www.oakoak.fr

A l’heure où plusieurs grands noms du street art s’institutionnalisent à leur manière (Shepard Fairey engagé à Detroit avant de dépasser les bornes ou Banksy et sa grande anti-exposition), l’artiste français fait dans l’éphémère et dans le ponctuel, loin de la surenchère très à la mode du monumental. Avec un peu de chance on le croise là où il n’a rien à faire, sur des pans de murs abîmés, sur un ancien passage piéton mal recouvert par une nouvelle couche de peinture ou dans un ombre facétieuse. Avec de la volonté, on achète ses livres (Urban Diversion, le dernier en date), compilations géniales et éclectiques des tribulations d’un artiste sauvage.

polar-bear

© Oakoak, via www.oakoak.fr

Toujours émouvant et souvent plein d’humour, Oakoak multiplie les références, de South Park à Futurama en passant, surtout, par les Simpsons (on appréciera la chevelure naturelle d’un Tahiti Bob joliment végétal). La rue, insipide pour beaucoup, prend forme, prend vie, incarnée par des personnages issus de l’imaginaire commun. L’artiste bénéficie d’une incroyable capacité à surprendre sans cesse, à ne jamais se répéter grâce à une inspiration toujours motivée par l’improbable et l’imprévu. On vous donne ici un aperçu de son travail, le reste est trouvable sur son site internet. Le reste ? C’est maintenant dans les livres ou dans la rue.

thaiti-Copie

© Oakaak, via www.oakoak.fr

kenny-2-copie-Copie

© Oakaak, via www.oakoak.fr

pac-Copie-copie-Copie

© Oakoak, via www.oakoak.fr

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE