Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

La nouvelle Tate Modern sort de terre

Jéremy Billault 23 septembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

A Londres, la Tate Modern a annoncé l’ouverture pour juin 2016 d’une nouvelle tour et une réorganisation complète de sa collection. Ce nouveau bâtiment augmentera de 60% la surface du musée, qui accueillera les travaux de 250 artistes. 

Tate-Modern-ProjectLa nouvelle Tate Modern, à Londres © Herzog & de Meuron.

 

« Plus qu’un lieu d’exposition, ce sera un lieu de rencontres humaines », annonce le communiqué de presse. Le 17 juin 2016 ouvrira à Londres un nouveau bâtiment qui agrandira la Tate Modern et représentera 60 % de sa nouvelle surface. Derrière l’ancienne centrale électrique, la tour en construction prend la forme d’une pyramide torsadée haute de 70 mètres de haut. Conçue par les architectes suisses Jacques Herzog et Pierre de Meuron, elle sera le plus grand établissement culturel construit en Grande-Bretagne depuis près de vingt ans. Plus élevé que prévu, le budget devrait atteindre les 358 millions d’euros.

Réorganisation

Qui dit nouveau musée dit nouvel accrochage, nouveaux artistes et nouvelles œuvres. Agrandie, la Tate Modern accueillera des œuvres de Picasso, Beuys ou encore Rothko et les travaux de 250 artistes venus de 50 pays différents. « Elle révélera comment l’art a évolué, des ateliers où est né le modernisme jusqu’aux projets live, interactifs et socialement engagés observés dans le monde aujourd’hui », déclare la direction du musée. Parmi les nouveaux arrivants, quelques inédits : une pièce constituée de cheveux humains (Mona Hatoum appréciera) et de pare-chocs de voiture signée par l’artiste indienne Sheela Gowda et, surprise, une installation immersive composée de plusieurs écrans réalisée par Apichatpong Weerasethakul (Palme d’or 2010 du festival de Cannes).

Avant primaire

Si l’ouverture est annoncée pour le 17 juin prochain, quelques privilégiés pourront, en avant-première, visiter la nouvelle Tate Modern. Belle initiative, ce sont les élèves des écoles britanniques qui, le 16 juin, découvriront le nouveau bâtiment avant le grand public, dans le cadre d’une réflexion autour de l’art moderne et contemporain exposé devant eux. « Plus qu’un lieu d’exposition, ce sera un lieu de rencontres humaines », donc. Cela semble bien parti.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE