Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Que voir pendant les Journées du Patrimoine ? Sélection insolite

Marie-Charlotte Burat 17 septembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Ces 19 et 20 septembre ont lieu les Journées Européennes du Patrimoine. Deux jours pour découvrir l’héritage français comme on ne le voit pas d’habitude. Pour cette 32édition, le ministère de la Culture dédie l’événement au patrimoine du XXIe siècle et à une « histoire d’avenir ». Sélection de visites insolites.

Musée de l'immigrationLe Palais de la Porte Dorée qui abrite le musée de l’Histoire de l’Immigration © AFP.

Aller à l’Elysée, visiter les bureaux des organes de presse et des médias les plus connus, passer à la banque de France ou faire un tour avec la RATP… Ces lieux ne sont pas les seuls à proposer une expérience digne de ce nom lors de ces deux journées atypiques, qui chaque année permettent à un large public de visiter « ses » monuments. Loin de la foule ou des grands noms, voici un parcours insolite de propositions qui nous ont séduit à travers toute la France.

Ile-de-France

Musée de l’Histoire de l’immigration : Venez découvrir la fresque de trente-sept mètres réalisée dans le cadre de la mobilisation « Migrations, 12h pour changer de regard ». Quinze artistes de renom ont répondu à l’appel pour l’occasion, dont Combo, Phil Ramuz, Gregos et le collectif Quai 36. Un marathon qui a duré près de douze heures pour cette cause où art et solidarité ne font qu’un. A voir également, la collection permanente d’art contemporain du musée ainsi que la Galerie des dons qui laisse place aux témoignages de chaque visiteur souhaitant se confier sur son parcours migratoire.

Combien ? Gratuit.

Musée Guimet – Hôtel d’Heidelbach : Les portes de cet ancien hôtel d’Heidelbach s’ouvrent au public. Inauguré en 1991, il accueille aujourd’hui les galeries du Panthéon bouddhiste, témoin de l’œuvre d’Emile Guimet. Une visite exceptionnelle aura lieu samedi pour découvrir l’histoire et l’architecture secrète de cet espace entouré de jardin japonais. L’occasion également d’explorer l’exposition du moment Intérieur coréen, œuvres de In-Sook Son. Le dimanche, une prestation particulière vous attend aux côtés d’une comédienne qui vous entraînera dans l’univers des samouraïs.

Combien ? Gratuit, dans la limite des places disponibles.

Quai d’Orsay : « Quelle seraient les unes de l’année 2050 d’un magazine mensuel consacré à Paris, dont la page de couverture serait une illustration ? » Telle est la question que le ministère des Affaires étrangères a posée à l’équipe de The Parisianer. Une aubaine pour les illustrateurs de ce magazine imaginaire qui s’amuse à réinventer Paris. Le but est également de sensibiliser le public à l’avenir de Paris dans un contexte de changements climatiques, mais en gardant l’esprit léger de The Parisianer

Combien ? Gratuit.

ArchiTrip : Ils font ça à l’année, mais les Journées du Patrimoine permettent de leur rendre hommage. Les médiateurs de l’agence ArchiTrip vous retrouvent dans tout Paris et en Ile-de-France ce week-end pour des visites à thème. Un quartier de Paris vous intrigue ? ArchiTrip sillonne Paris et répond à vos questions. De quoi devenir un vrai globe-trotteur de la capitale. Au programme : le XIIIe arrondissement, autres temps, autres usages ; le « Paris du Futur », dans le XVe, avec les grandes expérimentations urbaines du quartier Beaugrenelle ; l’écoquartier Réunion dans le XXe, ou encore « Du Centquatre à la Halle Pajol », dans les XVIIIe et XIXe.

Combien ? Gratuit, réservation conseillée.

T

Nord Est

Douais, Centre Historique minier : Venez assister à une visite commentée de « la Fosse Delloye, un exemple d’architecture minière du XXe siècle » au Centre Historique Minier, pour tout savoir de l’architecture et du fonctionnement de ce lieu insolite. Ce lieu se présente aussi en version miniature avec la maquette de la fosse Delloye en présence de ses concepteurs.  Enfin, expositions permanente et temporaire seront en accès libre !

Combien ? Visite de l’architecture (sur réservation) et des expositions en accès libre , visite guidée en tarif réduit de 9h à 17h30.

Lille, Parc Jean-Baptiste-Lebas : Découvrir son patrimoine en le mangeant, c’est possible ! Le collectif Mange composé de jeunes chefs cuisiniers vous a réservé une table, ou plutôt une place, dans leur pique-nique géant. Rappelons que la gastronomie française a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco en 2010 : le repas organisé prend alors tout son sens.

Combien ? 9 euros le panier repas (4000 plats au total avec deux pièces salées, une pièce sucrée et une bouteille d’eau).

Nord Ouest

Sites culturels de la Vendée : Un programme chargé se prépare en Vendée avec sept sites culturels à visiter et autant d’activités à découvrir (musique et expositions). Du Logis de la Chabotterie au Haras de la Vendée, en passant par l’Abbaye d’Aliénor à Nieul-sur l’Autise, l’Abbaye du Marais à Maillezais, le Prieuré de Grammont, l’Historial de la Vendée et le Château de Gilles. Le parcours traverse les âges et les légendes qui ont écrit l’histoire telles que Gilles de Rais et Aliénor d’Aquitaine.

Combien ? Gratuit.

Le Havre : Petit bain de culture au Havre : c’est l’heure de piquer une tête dans la piscine construite pas Jean Nouvel au sein de l’ancienne zone portuaire. Les Bains des Dock incarnent un renouveau du quartier de l’Eure.

Combien ? 2 euros l’entrée.

Sud Est

MuCEM, Marseille : Le musée marseillais revoit son patrimoine au fil des clichés de la cité phocéenne. Plus étonnant, ces images du Sud font l’objet d’un loto lettré et ludique organisé sur le toit-terrasse du bâtiment. « Pétanque », « rebelle », « clientélisme », « fini-parti »… tels sont les mots qui composent la grille de ce drôle de loto et feront suite à des explications décalées, avec des lots à gagner. Un moment de jeux à savourer entre deux expositions du musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.

Combien ? Gratuit, dans la limite des places disponibles.

Lyon : Parce que le patrimoine est aussi un maillage de faits divers, la ville de Lyon revient sur les crimes, du XIVe siècle à nos jours, qui ont sévi aux détours de ses ruelles… Angoisse et terreur vous attendent pour faire revivre ces légendes dignes des meilleurs thrillers : la bande de Nonœil, le Gang du Gros Caillou, mais aussi et surtout le Gang des Lyonnais et la branche lyonnaise d’Action Directe. A chaque rue son anecdote.

Combien ? 7 euros, réservation obligatoire.

Sud Ouest

Bordeaux : A vos vélos ! La ville de Bordeaux a choisi le deux-roues pour une balade dans le quartier Art Déco de la ville. Une visite qui passe par le stade Chaban-Delmas, l’hôpital Pellegrin puis le parc de Labéchade avant de finir le parcours au sein de la Maison de quartier du Tauzin  où un pot de l’amitié vous attend à l’arrivée.

Combien ? Prix de location d’un VCUB.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE