Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Nuit Blanche 2015 : installations monumentales et Cop21 au nord de Paris

Jéremy Billault 15 septembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Pour sa 14ème édition, Nuit Blanche, rendez-vous culturel parisien devenu incontournable, s’installe au nord de Paris le 3 octobre prochain. A travers deux parcours (Nord-Est et Nord-Ouest) reliés par une tangente, la manifestation fera découvrir ou redécouvrir 23 lieux investis par plusieurs grands noms de l’art contemporain. 

Atmosphère ?… Atmosphère ! A quelques mois de la grande conférence sur le climat (Cop21), la mairie de Paris a suggéré à José-Manuel Gonçalves, pour la deuxième fois directeur artistique de Nuit Blanche, de proposer une réflexion autour du dérèglement climatique et de la nécessité d’apprendre à « mieux vivre ensemble ». Outre le point de ralliement que sera l’Hôtel de Ville, Nuit Blanche prend donc ses quartiers dans le Nord parisien, dans des endroits parfois méconnus, voire même fermés au grand public.

Hôtel de Ville

Endroit symbolique et incontournable, même si l’édition 2015 de Nuit Blanche se concentre sur le nord de la Capitale, l’Hôtel de Ville accueillera une œuvre poignante, monumentale et spectaculaire. Créée par l’artiste chinois Zhenchen Liu, Ice Monument se compose de 270 blocs de glace, tous colorés, représentant les pays du monde en cinq groupes-continents. Au fil de la nuit, l’œuvre fondra à une vitesse qui dépendra des conditions climatiques et formera, avec les couleurs de la glace, un immense tableau abstrait. Créée pour l’occasion, l’installation directement liée au réchauffement climatique sera probablement l’un des temps forts de la randonnée nocturne du 3 octobre.
15-ice_monument_photo_zhenchen_liu

Simulation de Ice Monument © Zhenchen Liu

Parcours Nord- Ouest

Du Parc Monceau à un tunnel désaffecté, le parcours Nord-Ouest sera marqué par l’immersion spectaculaire de l’œuvre d’Erik Samakh : un nouveau paysage sonore. Une immersion dans la nature en plein cœur du parc, galvanisée par la diffusion de sons amplifiés d’insectes et d’oiseaux. Autre parc, autre immersion, le parc Martin Luther-King sera virtuellement plongé sous l’eau grâce aux lumières de Daan Roosegaarde. Nuit Blanche sera également l’occasion pour les artistes de travailler autour de l’ancien chemin de fer de la Petite Ceinture. Des tentacules de lumière dans un tunnel habituellement interdit au public, un nuage flottant au dessus des rails, des peintures pariétales abstraites… : la Petite Ceinture sera à la fois le lien entre les œuvres d’art et leur canevas.

photo_hollandais

Waterlicht Westvervoort, NL © Studio Roosegaarde

Parcours Nord-Est

Après une Tangente et deux performances, le parcours Nord-Est suivra, lui aussi, la thématique du dérèglement climatique. Leandro Erlich présentera sa Maison fond, un petit immeuble qui, lui, ne sera pas submergé mais qui subira directement les dégâts du réchauffement climatique et finira par dégouliner sur le parvis de la Gare du Nord. Autre rendez-vous marquant, Anish Kapoor et Berlinde de Bruyckere présenteront chacun une installation au 104 dans le cadre de l’exposition Follia Continua qui sera ouverte gratuitement dans le cadre de l’événement.big_368023_7454_web_DSC_00221

Ascension par Anish Kapoor © Galleria Continua

Pour la première fois, Nuit Blanche terminera son parcours en dehors de Paris, à Aubervilliers en accueillant Exo, l’installation de Félicie d’Estienne d’Orves et de Julie Rousse. Des faisceaux lasers lisent le ciel, les étoiles, et les traduisent par des sons. Tout au long de ses différents parcours, Nuit Blanche accueille une centaine de lieux d’expositions off, proposés par différents collectifs, qui resteront, eux aussi, ouverts jusqu’au petit matin.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE