Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

#Askacurator : sur Twitter, tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur les musées

Marie-Charlotte Burat 14 septembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Tous à vos tweets ! Mercredi 16 septembre sera ouverte la journée #Askacurator sur le réseau social au petit oiseau bleu. L’occasion de poser toutes vos questions aux conservateurs, commissaires d’expo et musées qui participent à l’événement, avec un hashtag de ralliement : #Askacurator.

COTW_W6WUAAGeRS

Curator : ce terme anglais, parfois francisé en curateur dans les milieux de l’art contemporain, désigne indifféremment les conservateurs de musées et les commissaires d’expositions. D’une manière générale, on confond donc les deux fonctions, alors que le français fait bien la distinction entre ceux qui gèrent les collections des musées, et ceux qui les rassemblent en expos. Pas simple ? Ask a curator !

Rendez-vous le mercredi 16 septembre sur Twitter. Pour les musées, fondations et autres lieux culturels, ce projet est un coup de projecteur sur leurs activités et un gain de visibilité sur les réseaux sociaux. Pour le public, c’est une manière de découvrir les coulisses de leurs lieux favoris et de s’adresser directement aux curateurs et aux protagonistes de la culture.

La culture du tweet

Un principe simple, 140 signes pour se connaître. Durant 24 heures, chaque abonné pourra poser les questions qu’il veut à ceux qui font vivre la culture. Une interaction directe et en temps réel entre les curateurs et des publics qui ne se rencontrent pas habituellement. Deux possibilités et deux outils pour ce faire. Soit choisir une question générale en s’adressant aux curateurs (exemple : « Quelle est votre œuvre préférée ? »), soit s’adresser à un musée ou une institution en particulier via @nomdumusée. Le tout est de s’assurer auparavant sur le site de l’organisateur MarDixon.com que le lieu en question est bien inscrit à l’événement.

Au bataillon des musées français on retrouvera entre autres : le Louvre, le musée d’art moderne de Paris, le musée des Beaux-arts de Lyon, le Capc de Bordeaux, le FRAC des Pays-de-la-Loire, le Mucem de Marseille,  le musée Carnavalet à Paris, le musée des Confluences de Lyon, le Château de Versailles, le musée des Arts et Métiers de Paris… Quelques belles surprises également du côté international avec la participation du Leopold Museum de Vienne, des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, du British Museum et de la Tate de Londres, du Prado de Madrid ou encore du Guggenheim Museum de New York et du SFMOMA à San Francisco.

#bonneidée

C’est donc le moment d’assouvir sa curiosité et de s’interroger sur la nature du métier de conservateur ou de comparer l’avis des musées sur une problématique, comme par exemple les musées ouverts 7 jours sur 7.

Lancé en 2010 et fort de son succès, cet événement se répète chaque année et voit sa notoriété croître, ainsi que le nombre de ses participants. Avec une cinquantaine de pays représentés et 963 musés qui ont répondu présents, cette édition s’annonce enrichissante autant pour les public que pour les musées. Ces derniers ne s’y sont pas trompés, ils bénéficient-là d’un levier important pour impliquer toute leur équipe et pour en savoir davantage sur ce qui intéresse leurs publics.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE