Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Street-art : deux français réalisent la plus grande fresque du monde

Marie-Charlotte Burat 7 septembre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Exposée dans le cadre de l’édition 2015 du Nuart Street Art Festival en Norvège, qui fête ses 15 ans cette année, l’œuvre d’Ella et Pitr s’apprête à détrôner le précédent Guinness record de la plus grande peinture murale, détenu par Levee Pueblo depuis 1997. Installée sur un toit, elle est visible depuis l’ouverture du festival le 5 septembre, par avion ou à dos d’oiseau.

sl_ellapitr_lilith_olaf_sky6 TElla & Pitr, Sommeils profonds, © papierspeintres

Sous ses airs de dormeuse maladroite, cette géante un peu mal installée est en bonne voix pour être inscrite dans le Guinness World Records. Avec plus de 21 000 mètres carrés de surface, l’œuvre des deux natifs de Saint-Etienne Ella et Pitr peut d’ores et déjà être considérée comme la plus grande peinture murale du monde.

Un pas de géant pour le street art

Egalement connus sous le nom Papierspeintres, les deux artistes français n’en sont pas à leur coup d’essai. Leurs géants ont déjà fait le tour de monde, et entre chaque passage de l’Italie au Canada ou du Portugal au Chili, leur personnages piquent un somme. Plus qu’un somme même, les artistes parlent de « Sommeils lourds » pour définir leur série.

Ella PetrElla & Pitr, Sommeils profonds, © papierspeintres

Là où certains street artistes visent toujours plus haut à l’instar de JR et sa récente œuvre Migrant installée à Philadelphie, Ella et Pitr  se concentrent sur des surfaces planes mais toujours plus larges. Ils ont troqué leurs feuilles de papier et leur encre de Chine, utilisées initialement dans leurs projets depuis 2007, pour se concentrer sur des supports plus imposants, passant des pistes d’atterrissages aux toits du monde entier.

sl_ellapitr_lilith_olaf_detail3 T4Ella & Pitr, Sommeils profonds, © papierspeintres

Intitulé « Lilith et Olaf », ce dessin s’inscrit dans la philosophie du street-art comme l’entend Stick. Un street art pur, qui ne se vend pas et qui s’intègre aux contours de son environnement. Lilith, notre géante, est légèrement gênée, on peut le voir, ce toit est encore trop petit pour elle, ce qui ne l’empêche pourtant pas de dormir profondément. Elle est à l’étroit mais s’accommode esthétiquement à ce lit-toit. Au reflet des autres dessins d’Ella et Pitr, Lilith utilise la configuration de la construction irrégulière sur laquelle elle s’est installée.

sl_Ella_Pitr_117 T2Ella & Pitr, Sommeils profonds, © papierspeintres

Olaf quant à lui, c’est ce petit personnage qui apparaît aux cotés de Lilith. Par son nom et sa couronne, on peut voir en lui l’incarnation de l’ancien roi Olaf Tryggvason de Norvège qui régna de l’an 995 à 1000. Il nous semble minuscule, avec ses manières de Playmobil, propositions du corps et mains figées obligent. Mais à y regarder de plus près, ce roi Olaf des temps modernes n’a pas à rougir. Vu du ciel grâce à un drone, on remarque clairement que le jouet d’enfant, c’est l’homme.

sl_ellapitr_lilith_olaf_detail10 T3Ella & Pitre, Sommeils profonds, © papierspeintres

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE