Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS

LA NEWSLETTER

Dismaland : l’anti-Disney impertinent de Banksy

exponaute 21 août 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

En Angleterre, à Weston-super-Mare, Banksy présente Dismaland, un anti-parc d’attraction qui est à la fois un parc d’attraction et une exposition réunissant 58 artistes. Cynique, triste et impertinent, jusqu’au 27 septembre.

Un anti-parc d’attraction, une fête foraine ironique et sordide, voilà ce qui se cache derrière « Dismaland », le plus vaste projet de la carrière de Banksy qui ouvrira ses portes le 22 août prochain. Repéré quelques jours avant son annonce officielle, malgré des précautions spectaculaires, le parc dévoile aujourd’hui son contenu délirant et monumental, auquel ont participé plus de 50 artistes.

Yui Mok PAPhoto : Yui Mok/PA

Lugubre

Dismaland Bemusement Park. Le nom du parc en dit long. Jeu de mot évident avec le royaume de Mickey, l’endroit tire son nom de dismal, lugubre et bemusement, perplexité. Sacré champ lexical. Plus cynique que par le passé, Banksy a fait appel à de nombreux artistes, parmi lesquels Damien Hirst, Jenny Holzer et David Shrigley, mais aussi Massive Attack, de Bristol comme lui et Pussy Riot qu’on ne présente plus, qui donneront des concerts dans le parc. Conçu comme une version un peu punk du temple de la consommation, Dismaland détourne ses codes à travers des trous à selfies, des ballons redessinés et des manèges satyriques.

Banksy Facebook

Via la page Facebook de Banksy © Banksy

 

« Un parc familial qui ne convient pas aux enfants »

« Vous recherchez un parc qui soit une alternative à l’ennui couvert de sucre d’une banale sortie en famille ? Ou simplement un endroit beaucoup moins cher ? Cet endroit est fait pour vous. » Paradoxalement, Dismaland vend du rêve. En le décrivant comme « un parc familial qui ne convient pas aux enfants», Banksy présente l’endroit comme une visite anti-visiteurs, un portrait réaliste et volontairement exagéré des humains consommateurs et de ce qu’on leur propose réellement, le reflet d’une génération qui est « incohérente et obsédée par elle-même. »

1440094693-37d69

 Via la page Facebook de Banksy © Banksy

Drôle, corrosif, ironique et en même temps très sérieux, Banksy fait mal, le château de Cendrillon est partiellement détruit, abandonné, le parc est attirant, attractif et finalement illusoire, rappelant le visiteur à la réalité avec une extrême efficacité.

Art accessible

Au-delà du message puissant de cet ensemble d’installation, Banksy a tenu à ce que l’endroit soit un grand rassemblement d’artistes abordable (3£ , soit environ 4,10€), « Une exposition pour les 99 % de gens qui préféreraient ne pas assister à une exposition. ». Banksy Unveils Dismaland Bemusement Park In Weston-Super-Mare

Photo: Matthew Horwood/Getty Images

En ce sens, Dismaland sera ouvert en avant-première pour le public local avant de s’ouvrir aux spectateurs probablement venus du monde entier jusqu’au 27 septembre. Reste à savoir si la renommée internationale de l’artiste et l’importance matérielle de son œuvre ne risque pas de transformer Dismaland en attraction littérale, de transformer Banksy en Mickey.

Facebook page

Via la page Facebook de Banksy © Banksy

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE