Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_3 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Tour d’Ecosse pour les lauréats et nominés du prix Turner

Marie-Charlotte Burat 19 août 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Les artistes écossais, ayant été sélectionnés ou primés pour le prix Turner durant ces dernières années, partent en vadrouille à travers l’Ecosse. Tel un groupe en tournée ils ont leur bus attitré, The Travelling Gallery. Une exposition itinérante, qui sillonnera le pays d’août à décembre.

43dcd1868af8dcda5cbaafb79b505d9d_8ad351d03dae61c92eb53365e7c51fd92000x987_quality99_o_19t0e42knqoiik11p57usq1krsaThe Travelling Gallery enveloppé par Mike Inglis «Les camps d’art (2015)

Clan Campbell

Martin Boyce (lauréat 2011), Ciara Phillips (finaliste en 2014) et Douglas Gordon (gagnant 1996) seront de l’expédition. Des artistes écossais qui exposeront dans le véhicule prévu à cet effet et parcourront l’Ecosse de long en large. Une manière d’atteindre des régions d’Ecosse plus isolées et de faire vivre la renommée du prix Turner.

Au total, treize arrêts sont prévus pour cette programmation nationale. Débutant à Edimbourg, le 22 août, l’aventure fait sa dernière halte à Glasgow le 5 décembre. Loin d’être une coïncidence, le bus stationnera  à la galerie Tramway une fois là-bas, lieu où se déroulera du 1er octobre au 17 janvier l’exposition Turner 2015. Le vainqueur sera dévoilé quelques jours à peine après l’arrivée du bus, le 7 décembre.

Cru Turner

Annoncé en mai dernier, les nominés ont de quoi surprendre, trois femmes et un collectif. Une édition du prix Turner à dominante féminine cette année qui se distingue de certains prix (le prix Duchamp 2014 qui était 100% masculin). On découvre aussi pour la première fois, un collectif sélectionné qui soit aussi large, composé au total de 18 personnes. Ce collectif installé à Londres, se nomme Assemble et on comprend pourquoi. Spécialisé dans l’architecture, le design et l’art, il réunit ses membres depuis 2010 autour de projets humains en quête de collaboration, cherchant à impliquer le public à différents stade de leurs démarches. Ils ont été retenus au prix Turner pour leur travail aux côtés des résidents du quartier Grajnby Four Streets à Liverpool qui avait pour but de redonner vie à cet espace.

Face à ce collectif, trois femmes. Encore peu connues en France, elles sont toutes résidentes au Royaume-Uni et ont moins de 50 ans comme le stipulent les modalités du Prix Turner. Récompensées pour une exposition organisée durant les 12 derniers mois, elles ont su retenir l’attention : Bonnie Camplin avec son œuvre The Military Industrial Complex,  Janice Kerbel pour son œuvre musicale DOUG et Nicole Wermers et son Infrastruktur. Qui succédera alors à Duncan Campbell, lauréat de l’année passée ?

Une chose est sûre, le prix Turner et ses participants ont encore de beaux jours devant eux. Véritable tremplin sur la scène artistique, ce prix se distingue pour son originalité et ses choix parfois peu conventionnels. On se souviendra notamment de Damien Hisrt, vainqueur en 1995 avec son œuvre Mother and Child Divided. Mais que l’on soit gagnant ou non, l’exposition itinérante en bus nous prouve qu’il y a toujours une place pour un ancien nominé.

Mother and Child Divided exhibition copy 2007 (original 1993) by Damien Hirst born 1965Damien Hirst, Mother and Child (Divided), 2007 (original 1993) © Damien Hirst and Science Ltd.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE