Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_4 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Tombeau de Néfertiti : vers une grande découverte archéologique ?

Marie-Charlotte Burat 12 août 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Néfertiti, l’un des plus grands mystères de l’Egypte, bientôt découverte ? C’est l’hypothèse de l’archéologue Nicholas Reeves aux vues de scanners numériques haute résolution réalisés dans le caveau de Toutankhamon. Une hypothèse qui a de quoi intriguer.

Nefertiti TLe buste de Néfertiti © Neues Museum de Berlin.

C’est un bel été pour l’archéologie égyptienne, après la découverte de vestiges lors des travaux du Canal de Suez, l’hypothèse de retrouver le tombeau de Néfertiti secoue les égyptologues, encore mitigés pour certains.

Une de perdue, dix de retrouvées

Découverte en 1922 par Howard Carter, le caveau de Toutankhamon aurait encore des choses à nous dévoiler. Dans sa chambre funéraire, deux portes murées par les constructeurs de la pyramide, mèneraient vers d’autres pièces. L’un des deux espaces, pour Nicholas Reeves, serait le lieu où repose la Reine Néfertiti. Littéralement, « la parfaite est arrivée », Néfertiti était reine d’Egypte, mère de Toutankhamon et épouse d’Akhenaton. Elle fait l’objet de nombreuses interrogations et on a souvent pensé retrouver sa momie. En 2003, après avoir découvert deux femmes dans la tombe d’Amenhotep II, l’espoir de l’y retrouver fût déconstruit par les recherches ADN, démontant cette hypothèse. L’une étant désignée comme la mère du pharaon Tiye, mais aussi la tante de Néfertiti, et la seconde dans un état trop abîmée pour être identifiée.Caveau T

Le retour de la momie

Pour Nicholas Reeves, qui a déjà découvert une tombe intacte en 2000, les arguments se tiennent. De manière individuelle, on peut considérer ses pistes comme légères, reconnait-il, mais mise les unes à côtés des autres, le sens prend forme. Il indique que le fait qu’un tombeau renferme une pièce supplémentaire cachée est une pratique fréquente dans les pyramides. De plus, ce caveau serait de petite taille pour un pharaon comme Toutankhamon, onzième pharaon de la XVIIIème dynastie, qui s’apparentera davantage à une antichambre. Enfin, on remarque que les bijoux retrouvés dans le tombeau de Toutankhamon restent intriguant depuis leur découverte. Le masque funéraire s’apparente à celui d’une femme et dispose d’oreilles percées, ce qui correspondrait plus à la stature de Néfertiti. Mort à l’âge de 19 ans suite à une fracture de la jambe infectée, Toutankhamon, aurait donc reçu des bijoux déjà utilisé pour sa mère lors de son décès. Néfertiti ayant approximativement vécu de -1370 à 1333 avant J.C et Toutankhamon de -1345 à -1327.

Reste alors à vérifier la théorie de Nicholas Reeves. A l’aide d’un simple balayage radar, il sera aisément possible de vérifier si la présence de cavités cachées est avérée. Cette hypothèse ne sera peut-être qu’une fausse piste, comme l’ont été les précédentes, mais l’important dans la recherche archéologique reste bien d’avoir des scientifiques comme Nicholas Reeves qui tentent de percer les mystères antiques de notre civilisation.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE