Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_3 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

L’art du clip : 10 collaborations entre musiciens et artistes contemporains vol.1

Jéremy Billault 3 août 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le clip a-t-il sa place au musée ? Cette question, le musée d’art contemporain de Los Angeles y a répondu en exposant au beau milieu de sa collection permanente un clip de Kanye West. Réalisé par Steve McQueen, plasticien récompensé du prestigieux Turner Prize et accessoirement réalisateur multi-oscarisé du film 12 years a slave, le clip est loin d’être le premier du genre, y compris dans un musée. Retour sur quelques collaborations marquantes (ou pas) entre musiciens célèbres et artistes contemporains.

David Bowie et Tony Oursler : «Where are we know ?»

« En vulgarisant ainsi mon travail devant le monde entier, Bowie a créé un pont fabuleux entre musique et arts plastiques ». C’est ainsi que David Oursler, pionnier des installations vidéos a accueilli la proposition de David Bowie qui préparait encore son dernier album (The next day, 2013) dans le plus grand secret. Une installation filmée, ludique et mélancolique, le visage de Bowie ancré dans une sculpture vidéo dont seul Oursler a le secret, le résultat est fidèle à l’univers des deux artistes, tout le monde s’y retrouve.

Björk et Andrew Thomas Huang : «Black Lake»

Avant Kanye, il y a eu Björk. Un peu plus tôt dans l’année, le MoMa présentait une rétrospective de l’ensemble du travail de l’artiste islandaise et, à cette occasion, avait commandé un clip original, en collaboration avec Andrew Thomas Huang , dont certaines œuvres sont également présentées au Moma. Une vidéo de dix minutes pendant laquelle on reste concentré sur Björk, où tout tourne autour d’elle, à l’image de ce que Kanye West a présenté à Los Angeles. Un exercice similaire, deux styles.

Mika et Peter Lindbergh : «The last party»

Toujours dans la catégorie « le musicien et rien d’autre », la rencontre entre Mika et l’immense Peter Lindbergh. Cadre fixe, noir et blanc, un Mika qui réussit a ne pas trop en faire malgré le crescendo de la chanson « The last Party », un vrai travail de photographe.

Hosier et David LaChapelle : «Take me to church»

Autre photographe autre style. David LaChapelle s’est attaqué à une chanson de l’artiste irlandais Hozier, qui avait pourtant déjà un clip, et pas n’importe lequel. Un clip dur, sombre et violent qui dénonce l’homophobie en Russie que l’artiste a décidé de revisiter avec le danseur russe Sergei Polounine, qui obsède, lui aussi, le regard d’une caméra qui ne le quitte jamais. Une autre forme d’émotion, tout aussi puissante.

Leonard Cohen et Dominique Issermann : «Old Ideas»

Le retour de Leonard Cohen devait être un événement. Aussi, un clip ne suffisait pas. La photographe Dominique Issermann, qui fut sa compagne et dont il fut la muse dans les années 80, a donc réalisé un clip inspiré de tout l’album, en huit parties courtes, intenses, qui suit de près ou de loin l’immense artiste et ses « old ideas ». Suite et fin de la série ici.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE