Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Londres : des artistes transforment des pics anti-SDF en lit et en bibliothèque

exponaute 23 juillet 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Un collectif d’artistes londoniens a décidé de transformer les installations anti-SDF de la ville en espace d’accueil, de repos et de culture. Sur les pics de métal, ils ont posé un lit et une bibliothèque et ne comptent pas s’arrêter là.

A Londres, les sans-abris ne sont pas les bienvenus. Si certains de ses habitants cachent sans le savoir des tableaux à 1,5 millions d’euros, d’autres passent leur temps à chasser le chaland qui voudrait s’installer devant leurs portes. Ce constat, plutôt évident, est présent concrètement dans toute la ville, matérialisé par des pic présents sur certains endroits qui pourraient malencontreusement être assez confortables pour qu’un SDF décide de s’y installer. Devant ce rejet totalement assumé de la part de plusieurs commerçants, un collectif d’artistes, baptisé pour l’occasion « De l’espace, pas des pics », a décidé de s’approprier ces espaces cloutés et de les rendre à qui de droit, à savoir tout le monde.

spikes-in-place

Crédit photo : Immo Klink/Marco Godoy

Spike-lit

Sur le tumblr créé pour promouvoir leur action, le collectif déclare : « En vivant en ville, on déambule d’un endroit à l’autre via des chemins bien définis. On nous dit où marcher, où s’asseoir et où on est le bienvenu mais seulement si l’on dépense de l’argent. Ou, au mois, si on en a. ». Sur ces installations, personne n’est le bienvenu, personne ne peut plus y accéder, y rester, se reposer deux minutes, dix minutes, une nuit ou une semaine. Mais ça, c’était avant.

spikes-library

Crédit photo : Immo Klink/Marco Godoy

Pour effacer la revendication d’exclusion de l’autre que symbolisent ces espaces, les jeunes londoniens en ont fait un lieu d’accueil, chaleureux et confortable. Sur les pics, un lit conçu avec les mêmes dimensions. A côté du lit, un petit meuble, une bibliothèque riche de quelques ouvrages, sur laquelle il est inscrit : « Servez-vous, lisez ces livres et déposez-les pour ceux qui viendront après vous. ». Autant dire que ce nouvel espace ne sera pas éphémère, il est là pour qu’on en profite, et à long terme. Comme l’assure le collectif, cette installation est la première d’une longue série qui vise à atteindre la majorité des pics anti-SDF. En voulant chasser les sans-abris de leur espace, les commerçants en question leur auront tout simplement fourni un endroit chaleureux et accueillant. Beau geste.

spikesopener

Crédit photo : Immo Klink/Marco Godoy

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE