Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_3 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

La roue tourne pour Tania Bruguera qui récupère son passeport et intègre le Moma

Marie-Charlotte Burat 16 juillet 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

La performeuse cubaine se voit réattribuer son passeport, confisqué six mois plus tôt. A l’origine de cette condamnation, qui faisait de Tania Bruguera une otage au sein de son pays, une performance qui n’a pas plu au gouvernement. 

tania TPerformance Self-Sabotage, Tania Bruguera, Biennale de Venise, 2009, D.R.

Décembre 2014, l’assouplissement du régime castriste est annoncé, laissant entrevoir une normalisation des échanges avec les Etats-Unis. Tania Bruguera décide d’organiser une performance de prise de parole pour célébrer l’événement, mais cette initiative lui valut le retrait de son passeport. Impossible de retourner à Paris, où elle enseigne à l’école des Beaux-arts, ou à New-York, lieu de résidence également, une partie de son temps.

Une actualité tumultueuse

Aujourd’hui les choses avancent. Malgré de nombreuses arrestations ces derniers mois, pour avoir participé à des manifestations, Tania Bruguera récupère son passeport le 10 juillet 2015. La performeuse attend néanmoins (d’ici les deux semaines à venir) les documents officiels certifiant qu’elle sera autorisée à retourner à Cuba sans encombre si elle quitte la ville.

Au même moment, un projet de résidence avec les Etats-Unis se concrétise d’après le magazine The Art Newspaper. Le département des Affaires Culturelles de New-York ainsi que le bureau municipal de l’immigration ont proposé à l’artiste un an de résidence afin qu’elle les aide à identifier les immigrants sans papier pour en régulariser la situation.

De Cuba au Moma

L’artiste fait également son entrée au Moma de New-York. Le plus grand musée d’art contemporain au monde vient d’annoncer l’acquisition de l’œuvre Untitled de Tania Bruguera. Cette installation vidéo/performance se présente sous la forme d’un tunnel que les spectateurs sont invités à emprunter. Ce dernier étant recouvert d’un amas de canne à sucre. Au bout du tunnel, la lumière, ou plutôt une vidéo. C’est un extrait présentant des images et discours de Fidel Castro. L’occasion de revenir sur les précédentes performances de l’artiste telles que Self-sabotage présentée au Jeu de Paume en 2009 et à la Biennale de Venise la même année. Après la lecture d’un texte portant sur la place de l’artiste dans la société, Tania Bruguera s’est prêtée à l’expérience d’une roulette russe. La roue n’en a pas fini de tourner pour la performeuse cubaine.

Tania-Bruguera-TTania Bruguera, Untitled,  © DR

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE