Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 MONET COLLECTIONNEUR

14/09/2017 > 14/01/2018

Musée Marmottan Monet

- PARIS

expo_cercle_2 LE JARDIN SECRET DES HANSEN

15/09/2017 > 22/01/2018

Musée Jacquemart-André - PARIS
expo_cercle_3 RAYMOND DEPARDON

13/09/2017 > 17/12/2017

Fondation Henri Cartier-Bresson - PARIS
expo_cercle_4 ANDERS ZORN

15/09/2017 > 17/12/2017

Petit Palais - PARIS
expo_cercle_5 L'ART DU PASTEL

15/09/2017 > 08/04/2018

Petit Palais - PARIS

LA NEWSLETTER

Une sculpture de Pascale Marthine-Tayou pulvérisée en Ukraine

exponaute 29 juin 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Il nous a fallu attendre la confirmation de Pascale Marthine-Tayou lui-même, et du propriétaire de la galerie Continua qui le représente en Italie, pour le croire. La sculpture de l’artiste franco-camourenais intitulée Make Up… Peace, cheminée de 30 mètres de hauteur en forme de tube de rouge à lèvres, a été dynamitée le 22 juin « par les forces pro-prusses » selon le Journal des arts. Une vidéo postée sur You Tube témoigne de la destruction et de sa violence.

L’œuvre avait été créée par l’artiste pour le centre d’art contemporain Izolyatsia (Est de l’Ukraine) en hommage aux femmes de la région et leur implication dans la reconstruction suite à la Seconde Guerre mondiale.

La direction d’Izolyatsia a réagi par un communiqué condamnant l’acte proféré par le groupe armé séparatiste. Depuis l’été dernier, le centre d’art a déménagé à Kiev pour y poursuivre en sécurité ses activités.

« Alors que l’exposition de Pascale Marthine-Tayou, Gri-Gri, vient de fermer ses portes à Paris, nous avons appris avec stupéfaction la destruction de Make up … Peace dans la région de Donbas. Nous apportons notre soutien et toute notre amitié à Galleria Continua, et à l’artiste » ont confié à Exponaute Victoire De Pourtalès et Hélène Nguyen-Ban, les deux propriétaires de la VNH Gallery, à Paris.

Outre sa rétrospective parisienne, Pascale Marthine-Tayou a participé à la 46ème édition d’Art Basel, où son arbre monumental multicolore avait séduit la critique et le public.

 

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE