Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Ecoute voir : renaissance de la Tour 13

Marie-Charlotte Burat 24 juin 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

L’art ce n’est pas que dans les musées, c’est aussi sur Internet. Idem pour le street art. Il ne s’observe pas que dans la rue. Un peu moins de deux ans après la disparition de la Tour 13 et de ses neuf étages réinvestis par les artistes, France Ô lui rend hommage à travers un documentaire disponible en replay

Tour 13 TLa Tour 13, Mairie de Paris©

Dans ce documentaire de plus de 50 min « La tour Paris 13, de l’art à la poussière », l’histoire de ce lieu atypique nous est dévoilée depuis ses débuts, ou plutôt, depuis ses derniers souffles.

Thomas Lallier, documentaire « La tour Paris 13, de l’art à la poussière » © Blogothèque, France Ô (première version)

Pierre par pierre

En 2014, le 5 rue Fulton dans le 13ème arrondissement de Paris accueille des logements sociaux et fait partie d’un plan de démolition. Mehdi Ben Cheikh, propriétaire de la galerie Itinerrance spécialisée dans le street art, saisit l’opportunité, soutenu par la Mairie du 13ème. Alors à la recherche de bâtiments en voix de démolition, il établit domicile avec ses nombreux colocataires dans ce lieu et ensemble, s’arment de patience et d’aérosols pour écrire un nouveau chapitre du street art.

Ils ont cassé la baraque

Réalisé par Thomas Lallier, ce documentaire retrace l’aventure de 108 street-artistes au service d’une ambition commune qu’on peut à juste titre qualifier d’hors norme. Venant de 18 nationalités différentes et tous bénévoles, ils se réunissent pour donner une autre dimension au street art. Une dimension de 4 500 m2 pour être précis. Autant de surface à s’accaparer avant de tout voir être détruit. Le street art poussé à son paroxysme. Au total, six mois ont été nécessaires pour réaliser ce projet à durée de vie limitée et a donné lieu à la plus grande exposition de street art qui ait existé en France. Les amateurs d’arts, les néophytes, les curieux ou les passants n’ont eu qu’un mois pour en profiter en octobre 2013. C’est peut-être les visites d’appartements les plus colossales de l’histoire de l’immobilier. On compte environ 25 000 personnes qui ont répondu présentes au rendez-vous pour découvrir les 36 logements.

Le street art 2.0

Pour nous permettre de prolonger l’expérience, un site dédié à la Tour 13 est disponible. Avec la participation la Blogothèque, France Ô, Canal Street, France tv nouvelles écritures et Le Mouv’, nous pouvons revivre l’exposition. Ce site donne accès à une réelle reconstitution de la tour et des œuvres qu’elle recelait. Le parcours se compose de photographies, de textes et de rencontres avec les artistes. « Le Web m’a permis de laisser la juste place à une bonne partie des auteurs qui sont passés par cette tour » explique Thomas Lallier dans une interview donné à Télérama en 2013. A voir ou à revoir, cette vidéo qui ne manque pas d’air va vous laisser par terre.

Cet article vous a intéressé ? Exponaute vous conseille Tour Paris 13 : un temple éphémère pour le street art et Le périph’parisien se couvre de Street art

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE