Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Un nouveau tableau attribué à Rembrandt

Florence Bousquet 11 juin 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le tableau Saul et David a été officiellement ré-attribué à Rembrandt le mardi 9 juin par la Mauritshuis de La Haye après huit années d’analyses.

Rembrandt, Saul et David, 1645-1652, huile sur toile, Mauritshuis, La Haye, © Jan Arkesteijn via Wikipédia commons

Les attributions de toiles « ça s’en va et ça revient ». C’est le cas du Saul et David, de nouveau ré-attribuée à Rembrandt. La peinture lui incombait déjà un siècle auparavant, avant qu’un conservateur de musée n’ait un doute sur sa provenance dans les années 1960.

C’est après des analyses aux rayons X, que les chercheurs ont pu établir que les pigments étaient les mêmes que ceux utilisés par le maître. Une restauration complète de la toile a également été menée par les équipes de la Mauritshuis Galerie pour enlever toutes les couches de peinture ajoutées lors des restaurations postérieures, ce qui permet d’avoir une meilleure lisibilité de l’ensemble.

Une toile mélancolique

Réalisée entre 1645 et 1652, elle ne nous est pas parvenue entière (seuls quinze morceaux de toile ont été « recousus »).

Sur cette peinture, on peut voir le roi Saul en train de sécher ses larmes avec un bout de rideau, aux côtés de David, à genoux, jouant de la harpe, sur un fond sombre. La scène représente le moment où le roi David revient à la cour du roi Saul pour lui prendre sa place. Celui-ci tient sa lance à ses côtés pour se défendre en cas de danger ; mais, au lieu de ça, il se met à pleurer au son de la musique. Contrairement à d’autres représentations antérieures, ici le roi hébreu n’est pas magistral mais semble fragile et plus humain. La toile appartient à la série de thèmes bibliques du peintre. La composition est classique, tandis que les touches rapides de peinture sur le vêtement de Saul sont typiques de l’art de Rembrandt.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE