Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PORTRAITS DE CÉZANNE

13/06/2017 > 24/09/2017

Musée d'Orsay

- PARIS

expo_cercle_2 ED VAN DER ELSKEN

13/06/2017 > 24/09/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 WALKER EVANS

26/04/2017 > 14/08/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Le cinéaste du mauvais goût John Waters se met à l’art

exponaute 9 juin 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

John Waters, le réalisateur de Cry-Baby et Cecil B Demented, organise une exposition « How Much Can You Take ? » au Kunsthaus de Zurich du 14 août au 1er novembre 2015. 

John Waters, Reconstructed Lassie, 2012, 76 x 50 cm, collection particulière, © John Waters

John Waters est un cinéaste né en 1946, pionnier du cinéma indépendant américain (Cry-Baby sorti en 1990 avec Johnny Depp, Hairspray, A Dirty Shame…) dans un style burlesque « à l’américaine ».

Mais peu savent qu’il est aussi artiste-plasticien…

L’exposition du Kunsthaus de Zurich présente quarante photographies de films, sculptures et collages de l’artiste.

Travaillant souvent à partir de séries, il reprend ironiquement les codes de communication de l’art. Par exemple dans Artistically Incorrect (2006), il se moque des formules toutes faites. Il critique également l’univers hollywoodien, loin du monde des paillettes et des stars. La petite sculpture Tragedy (2015) l’illustre : en acrylique, aux cheveux artificiels, en silicone peint et uréthane elle a été créée en hommage à l’actrice Jayne Mansfield. Il lui arrive aussi de retoucher des captures de ses films.

Ce n’est pas son premier coup d’essai (il a exposé en 1999 à Paris à la galerie Perrotin). Après l’exposition, les travaux rejoindront les salles du musée, l’institution suisse accueille ainsi la première collection permanente de John Waters.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE