Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 MONET COLLECTIONNEUR

14/09/2017 > 14/01/2018

Musée Marmottan Monet

- PARIS

expo_cercle_2 LE JARDIN SECRET DES HANSEN

15/09/2017 > 22/01/2018

Musée Jacquemart-André - PARIS
expo_cercle_3 RAYMOND DEPARDON

13/09/2017 > 17/12/2017

Fondation Henri Cartier-Bresson - PARIS
expo_cercle_4 ANDERS ZORN

15/09/2017 > 17/12/2017

Petit Palais - PARIS
expo_cercle_5 L'ART DU PASTEL

15/09/2017 > 08/04/2018

Petit Palais - PARIS

LA NEWSLETTER

Le Sunset Pacific Motel de L.A. rhabillé de blanc par un artiste français

exponaute 8 juin 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Avant sa démolition, l’artiste Vincent Lamouroux a recouvert de blanc immaculé le Sunset Pacific Motel de Los Angeles pour son projet Projection.

Vincent Lamouroux, Projection, 2015, chaux inerte projetée, Sunset Pacific Motel, Los Angeles, © Vincent Lamouroux

Au croisement de Bates Avenue et de Silver Lake à Los Angeles, un vieux motel désaffecté depuis vingt ans et voué à la destruction (un promoteur va y construire un immeuble neuf) a été entièrement repeint à la chaux non toxique par le français Vincent Lamouroux.

« Dans une ville saturée de signes, d’enseignes, de publicité, de capteurs d’attention, explique l’artiste, je trouvais intéressant de revenir à quelque chose de blanc ou neutre. Pour faire à la fois apparaître et disparaître le bâtiment, unifier des éléments disparates et effacer la discontinuité des formes ».

Projection, le titre, renvoie simultanément à une page blanche, celle que l’on peut s’imaginer après l’époque des motels. Projection évoque aussi la technique d’application de la chaux et une référence au cinéma.

L’intérêt de Vincent Lamouroux pour l’architecture ne s’est jamais démenti, lui qui avait repéré ce motel construit dans les années 1960 depuis longtemps déjà. L’artiste né en 1974 à Saint-Germain-en-Laye a pour habitude de détourner et de transformer les lieux (comme son installation d’une passerelle dans les jardins de l’abbaye de Fontevraud en 2011), toujours dans un esprit minimaliste teinté de culture pop. Il a remporté le prix de la Fondation Ricard en 2006.

L’oeuvre éphémère tiendra deux semaines avant d’être surement envahie par des tags et détruite en fin d’année. Quel destin pour le Sunset Pacific Motel !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE