Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Marseille : le soleil, le Vieux Port et l’art contemporain

Florence Bousquet 4 mai 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Comme chaque année depuis sept ans, le Printemps de l’Art Contemporain va réveiller l’exubérante Marseille. Le festival démarrera par quatre jours d’intense bouillonnement artistique du 14 au 17 mai 2015 tandis que les expositions temporaires resteront ouvertes jusqu’au 21 juin 2015. Au programme : visites guidées, vernissages et performances à découvrir partout dans la ville.

Tacita Dean, The Green Ray, 2001, film couleur, muet © Tacita Dean, Marian Goodman Gallery, Paris / New York, Frith Street Gallery, Londres

Pour cette 7ème édition, la commissaire, Caroline Hancock, a proposé une programmation autour de la carte postale photographique, inventée à Marseille par Dominique Piazza à la fin du XIXème siècle. Au total, 50 galeries et institutions invitées par l’association Marseille Expos, participeront à l’événement en présentant des expositions autour de cette thématique. L’année dernière le festival avait attiré 25 000 visiteurs. Un poil plus longue que la précédente (quatre jours au lieu de trois), cette édition promet de belles surprises, dans une ambition toujours affichée de prolonger l’esprit « Marseille Capitale Européenne de la Culture 2013 » et d’ouverture à l’art contemporain.

Les festivités seront lancées le mercredi 13 mai à la friche la Belle de Mai. De 18h à 23h s’enchaîneront des performances, un DJ set et un spectacle pyrotechnique d’Elisa Pône à 22h30. Deux nouvelles expositions ouvriront leurs portes : « FOMO » (pour « Fear of Missing Out ») qui livre une approche inédite de la carte postale à l’heure des réseaux sociaux avec des œuvres de Gordon Matta-Clark, Ann Veronica Janssens ou Pierre Huyghe, et « Aperçu avant impression » qui montre le travail en cours de quatre artistes en résidence à la friche Belle de Mai.

Suivront quatre jours de vernissages, spectacles, visites guidées et nocturnes (le programme est consultable sur le site internet du PAC). Chaque journée est centrée autour d’un quartier (jour 1 : quartier Longchamp, Belle de Mai, National / jour 2 : quartier Belsunce, Panier, Joliette / jour 3 : quartier Plaine, cours Julien, Préfecture / jour 4 : quartier Nord, corniche Kennedy). Des visites guidées seront organisées dans toute la ville (inscription obligatoire sur le site internet du PAC au préalable) pour découvrir le Marseille historique ou culturel. Par exemple le parcours numéro 6 du samedi 16 mai commencera au 5ème étage des Galeries Lafayette, continuera à la galerie Associations d’Idées, à la Galerie Meyer puis se terminera à la galerie Béa-Ba. Des événements seront aussi organisés, comme la performance 1.Werksatz. Activation de Franz Erhard Walther le samedi 16 mai à 17h au Musée d’Art Contemporain – MAC (des navettes permettront de s’y rendre).

Concernant les grandes institutions, le FRAC Paca proposera une exposition sur Venise avec des œuvres d’On Kawara ou Raymond Hains, le Palais Longchamp une exposition intitulée « Bon souvenirs de Marseille » où l’on retrouvera notamment des photographies de Bernard Plossu, récemment exposé à la MEP à Paris. Quant au MUCEM, il présentera « Traces…fragments d’une Tunisie contemporaine » (vernissage le samedi 16 mai à 18h), image de la création tunisienne actuelle, représentée par exemple par Ismaïl Bahri.

Emile Loubon, Vue de Marseille prise des Aygalades un jour de marché, 1853, huile sur toile, 140 x 260 cm, courtesy musée des Beaux-Arts, palais Longchamp, Marseille

Parcours sélectif de la rédaction

S’acheter une œuvre pour cent euros (jeudi 14 mai)

Avec « Quality prints », l’atelier Tchikebe proposera à la vente des sérigraphies d’artistes imprimées en cent exemplaires au format 50x70cm à cent euros tout rond. Au choix : Tania Mouraud, Delphine Coindet, Gilles Barbier, Julien Berthier, Jean-Luc Moulène…. Une occasion en or. Vernissage à 18h et soirée concert à partir de 22h.

La carte postale revisitée (vendredi 15 mai)

Dix sept artistes contemporains, dont John Baldessari ou Pauline Bastard, revisitent la carte postale. A La Compagnie, lieu de création. Vernissage de 18h à 22h.

Le nouveau visage de la rue de Rome (samedi 16 mai)

La dessinatrice Chourouk Hriech réenchante par ses dessins inspirés par la ville-même, les façades de la rue de Rome. Vernissage de 12h à 14h.

Venice Beach-sur-Méditerranée (dimanche 17 mai)

Plusieurs événements viendront rythmer la nuit marseillaise de ce dimanche 17 mai et clôre les quatre jours de festivités. “Venice beach Galaxy X-Gold” est un programme artistique (conférence, soirée, exposition) préparé conjointement par la ville de Marseille et de Leipzig qui se déroulera sur la plage du Prado. C’est ensuite au Mama beach que se tiendra une exposition performative mettant en relation internet et la plage. La soirée se poursuivra en musique sur la plage de la Vieille Chapelle toute la nuit. Nocturne à partir de 18h.

Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Postcards of war, 1997-2015, courtesy des artistes et de la galerie In Situ, Fabienne Leclerc, Paris

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE