Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Azay-le-Rideau en chantier

Florence Bousquet 10 avril 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Depuis janvier 2015, le château d’Azay-le-Rideau, géré par le Centre des Monuments Nationaux, a entrepris des travaux de rénovation sur les toitures, les façades et les menuiseries. Le chantier durera jusqu’en 2017 mais les intérieurs resteront visitables par le public. La médiation ira dans ce sens avec une visite axée sur les techniques de restauration d’un Monument Historique. 

Sur la route des châteaux de la Loire, celui d’Azay-le-Rideau est peut-être l’un des plus célèbres mais aussi l’un des plus intimes. Au cœur de la Touraine et à une heure et demi de Paris en train, il se niche dans un écrin de verdure empli de cette si spéciale douceur tourangelle. Construit de 1518 à 1523 et typique de la première Renaissance française, son miroir d’eau reflétant le château en a fait sa renommée. Il a aussi servi de modèle au château de la Belle au Bois Dormant.

.

Entrée du château d’Azay-le-Rideau, © Exponaute

La façade d’Azay-le-Rideau présente encore une structure féodale (pas de symétrie, hautes toitures…) mais des motifs italianisants font leur apparition. Un avant-corps central s’avance, décoré de baies jumelées rompant le rythme des autres fenêtres. Durant le chantier, les pierres sales ou abîmées seront changées ou traitées.

© Exponaute

Les ardoises des toitures vont être remplacées dans leur totalité. A remarquer également : les faîtages recouverts de plomb ornés de traces de polychromie. Les figures sont indiscernable depuis le sol mais constituent un des rares exemples de ce type encore conservé.

© Centre des monuments nationaux

Le chantier se déroule en deux étapes à cause de Grands Murins (espèce de chauves-souris) logeant sous les combles du château. Pour le moment c’est la partie ouest qui est en travaux pour laisser les mammifères nicher dans la partie est.

Charpente, © Exponaute

Le recouvrement d’Azay-le-Rideau est un témoignage typique de charpente du XVIème siècle et révèle un savoir-faire incroyable. Elle est dite à « chevrons-portant-fermes », la couverture étant supportée directement par les chevrons. Pendant le chantier une bulle transparente permettra de s’immerger dans les combles complètement découverts.

Escalier droit, © Exponaute

L’escalier droit à « l’italienne » du château est l’un des premier exemples de ce type en France. Ses plafonds à caissons sculptés l’ont rendu célèbre.

Chambre de Madame Lesbahy, © Exponaute

La chambre de Madame Lesbahy, épouse du constructeur du château Gilles Berthelot, a la particularité d’être recouverte de nattes de jonc tressées fabriquées en Angleterre. Technique souvent utilisée à la Renaissance pour des raisons thermiques, le château d’Azay-le-Rideau est aujourd’hui le seul a présenter un décor mural de ce type, reconstitué en 2013.

Chambre des Biencourt, © Exponaute

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE