Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Pierre Bonnard aux enchères

Florence Bousquet 25 mars 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Alors que se tient en ce moment une exposition événement sur Pierre Bonnard au musée d’Orsay, une grande partie des œuvres du peintre détenues par Antoine Terrasse, son petit-neveu, vont être mises en vente aux enchères ce dimanche 29 mars à 14h30 à Fontainebleau.

Pierre Bonnard, Autoportrait, 1889, Huile sur carton

C’est la maison de vente Osenat (située à Fontainebleau) qui s’occupera de vendre cette collection exceptionnelle rassemblée au fil du temps par le passionné Antoine Terrasse, dont ses enfants n’ont pas voulu hériter à sa mort en 2013. « Pour eux, l’important était de prolonger cet esprit dans un catalogue conçu comme un livre et étayé de nombreuses photos d’archives» explique Candice Osenat-Boutet, la fille du commissaire-priseur. Antoine Terrasse était le petit-neveu de Pierre Bonnard. Devenu historien de l’art, il a consacré sa vie à rassembler des toiles de son aïeul et à faire sortir de l’ombre celui dont l’œuvre fut oubliée pendant deux décennies après sa mort. Il fut aussi le commissaire de grandes rétrospectives consacrées au peintre.

La collection recouvre les œuvres de jeunesse de l’artiste, avant 1900, ses premiers croquis et ses premières études essentiellement. Parmi les œuvres à vendre il y aura des manuscrits (lettre d’André Malraux), des livres (exemplaires rares d’Ubu Roi), des dessins, dont beaucoup de nus féminins et de paysages, des sculptures et des carnets. Mais aussi des peintures comme cette Petite fille au chat réalisée en 1899 ou un Autoportrait vendu entre 200 000 et 300 000 euros, clou de la collection. Les peintures sont classées par thèmes (le cercle familial, la féminité, les paysages, les natures mortes). Les dessins les moins chers commencent à 300 euros et beaucoup tournent autour de 1000 euros.

Un bilan presque millionnaire (mise à jour du 30 mars)

Parmi la centaine d’oeuvres vendues ce dimanche à Fontainebleau (pour un total de 5,5 millions d’euros), l’huile sur carton La Promenade (1900) a été adjugée à 970 000 euros à un collectionneur new-yorkais, « grand amateur » de l’artiste d’après le Monde. Elle est suivie de près par un autoportrait datant de 1889 (soit les débuts de la carrière du peintre, image ci-dessus) vendu lui aussi à un Américain pour 960 000 euros.

Le record pour une toile de l’artiste (Terrasse à Vernon) s’élevant à 8,5 millions d’euros a été atteint en 2011 chez Christie’s à Londres.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE