Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Les œuvres détruites par Daesh ressuscitées sur le web

Florence Bousquet 19 mars 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Lancé le 8 mars par deux étudiants, et hébergé par le collectif ITN-DCH («Initial Training Network for Digital Cultural Heritage »), le site internet collaboratif Project Mosul permet de visualiser virtuellement les chefs-d’œuvre volés ou détruits dans le musée irakien de Mossoul par Daesh, le 26 février dernier.

mosul-museum-3d-printing-T

Afin de mener à bien ce projet, chacun est appelé à fournir ses documents ou photographies prises dans le musée. Les historiens peuvent également aider à identifier les œuvres saccagées et les développeurs 3D à modéliser les sculptures. Un des lions assyriens à déjà été reconstitué grâce aux dons. Tout sera ensuite disponible pour le public.

Le « Projet Mossoul » a été lancé le 8 mars par deux étudiants et archéologues bénévoles, Chance Coughenour et Matthew Vincent; il a depuis mobilisé le monde entier.

Parmi les informations collectées, des témoignages précieux ont été envoyés depuis Mossoul, notamment par des connaissances d’anciens employés du musée, révèlent ses fondateurs.

« Ce projet est une réponse directe à la destruction cruelle d’un héritage culturel par des extrémistes, pas seulement par Daesh mais par n’importe quel groupe qui utilise le patrimoine comme moyen de pression politique » peut-on lire sur le site du musée virtuel. Un symbole, autant qu’un moyen concret de sauvegarder grâce au numérique la mémoire des œuvres disparues.

Suivre l’activité du Project Mosul via son compte twitter.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE