Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Le Centre Pompidou Metz lutte pour sa reprise en main financière

Céline Piettre 9 mars 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Dénoncé par la Chambre régionale des comptes de Champagne-Ardenne et Lorraine pour la non-fiabilité de sa comptabilité, le Centre Pompidou Metz, qui a accueilli 350 000 visiteurs en 2014, s’engage dans un « chantier de remise à plat des statuts » de l’établissement.

CP-T

Courtesy Centre Pompidou Metz

Le couperet est tombé. Jugé « dans l’impasse financière » par la Chambre régionale des comptes, le Centre Pompidou se voit obligé de clarifier sa gestion. Le rapport reproche notamment à l’établissement public de coopération culturelle (EPCC) l’opacité de ses statuts qui ne permettent pas, entre autres, d’identifier « le montant de la contribution de chaque collectivité » (d’après le Quotidien de l’art).

Le Centre Pompidou Metz a immédiatement réagi au texte par l’envoi d’un communiqué de presse daté du vendredi 6 mars. Il rappelle le maintien pour 2015 du niveau de contributions publiques fixé à 9 millions d’euros à l’ouverture de l’institution. Le présent communiqué annonce également l’entrée du département de la Moselle en tant que membre de l’Etablissement de coopération culturelle ou EPCC. Jusqu’à aujourd’hui, le conseil général contribuait financièrement à son fonctionnement (à hauteur de 86 000 euros en 2014) mais sans rôle juridique défini.

Lors de la réunion du conseil d’administration du 15 janvier dernier, le budget 2015 de 12,1 millions d’euros avait été voté de justesse à l’unanimité. Sa réduction à 10 millions d’euros, comme il en a été question fin 2014, aurait eu une « incidence catastrophique »  sur la programmation, tel que l’expliquait à l’époque au Républicain Lorrain sa directrice Emma Lavigne. Nommée à la tête de l’établissement en octobre 2014, à la suite à Laurent Le Bon, cette dernière s’est toujours félicitée du niveau de fréquentation (équivalent pour 2014 à celle du Musée des beaux-arts de Lyon) et de l’envergure internationale du projet artistique.

Depuis son inauguration en 2010, le Centre Pompidou Metz a effet proposé une série d’expositions exemplaires, comme «Daniel Buren. In  situ» en 2011, « Sol Lewitt » en 2013 et la remarquable « Formes simples » en 2014. Des ambitions renouvelées dont dépendront les conditions de financement pour les années à venir.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE