Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Le Nouveau Festival joue les prolongations

Céline Piettre 17 février 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Passant de trois semaines à trois mois, le Nouveau Festival au Centre Pompidou fait le pari (osé?) de la durée. Une 6ème édition d’une incroyable densité sur le thème du jeu. Coup d’envoi le 15 avril prochain.

NF-T

 Vue de l’installation U.F.O-Naut JK (Julius Koller), par Rirkrit Tiravanija. Courtesy Rirkrit Tiravanija, galerie Chantal Crousel (paris) et Galerie Kurimanzutto (Mexico).

Ça a commencé en 2009 comme une utopie pluridisciplinaire, un désir un peu fou de réanimer le Centre Pompidou par une programmation ouverte et évolutive liant spectacle, exposition et performance. Six ans après sa création, le Nouveau Festival fait 3000 entrées par jour (selon les chiffres de 2014) ; Bernard Blistène, qui l’a initié, est devenu directeur du musée ; et la manifestation voit sa durée quadruplée en 2015 ! Il sera difficile d’échapper ce printemps au Centre Pompidou…

« Chaque année, on oublie tout et on recommence » lance Bernard Blistène en guise de slogan à l’occasion de la conférence de presse du 17 janvier. Nouveau par essence, de format volontairement expérimental, le festival n’a pas vocation à se « dupliquer » mais invite des « pensées singulières » et « fait travailler ensemble ». Viral, il envahit tous les espaces du Centre Pompidou, reliant entre-elles les géographies disciplinaires – le sous-sol dévolu au cinéma et aux spectacles vivants à l’Espace 315 et à la Galerie Sud dédiés aux expositions. Le Nouveau Festival signe également, dans l’enceinte sacrée de l’institution, la réconciliation officielle entre la culture savante et populaire. Qui aurait cru il y a encore quelques années voir le Quarante ans toujours puceau du réalisateur new-yorkais Judd Apatow programmé dans une manifestation d’art contemporain ?

Faites vos jeux !

Après le cabaret surréaliste de Sophie Perez et Xavier Boussiron en 2009, l’usine de films amateurs de Michel Gondry en 2011 ou l’exposition chorégraphiée de Xavier Leroy l’année dernière, la 6ème édition fait place au jeu. Le jeu dans sa relation à l’art ; le jeu en tant que « valeur sociale et philosophique » précise le conservateur Michel Gauthier, commissaire de la Galerie Sud en collaboration avec le philosophe Quentin Meillassoux.

Une note d’intention qui fait curieusement écho à « Play Time », la proposition de la critique anglaise Zoé Gray pour la dernière Biennale de Rennes. La région en vaisseau amiral des initiatives parisiennes ? Le jeu, fait d’une époque ? Le Nouveau Festival 2015 le déclinera à travers trois sections consécutives consacrées 1/ au format comique du stand-up, détourné et réinventé en live par les artistes, 2/ à la relation entre la danse et le jeu (dans le cadre de Vidéodanse, intégrée au festival) et 3/ au phénomène actuel de « ludification ». Programme étoffé par une liste interminable de conférences, de performances et de projections. Aussi longue que celle des artistes, chorégraphes ou designers invités.

En point fixe et en point d’orgue, la Galerie Sud proposera dans une scénographie transparente une salle de jeu Fluxus. Il sera possible, pour la première fois en France, d’activer les œuvres des principaux représentants de ce courant ludique et « libérateur »: jouer au poker (en aveugle) avec Robert Filliou ou se déplacer sur l’échiquier géant de Yoko Ono. Ailleurs, on croisera la corde à sauter mécanique d’Amélia Pica, le Casino des formes de Michel Aubry (activé une fois par semaine par un croupier), et le Ping-Pong Club de Julius Koller ressuscité par le chantre de l’esthétique relationnelle Rirkrit Tiravanija.

Participative et baladeuse avec son extension hors-les-murs jusqu’au Centre national de la danse à Pantin, la version augmentée du Nouveau Festival s’annonce luxuriante. On espère que cette temporalité étirée ne lui fera perdre ni en vitalité, ni en indiscipline, ni en visiteurs. Son programme au jour le jour à consulter ici.

 

 

 

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE