Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Jean Nouvel attaque en justice la Philharmonie, Ahmed Mater la marque Oméga

Florence Bousquet 16 février 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Deux procès : un habituel mais solennel : Jean Nouvel contre la Philharmonie de Paris. Et un plus exceptionnel et plus inégal : Ahmed Mater, artiste saoudien, contre la marque Oméga.

La Philharmonie de Paris,RFI, crédit photo : Alison Hird

Publicité pour la montre Omega Seamaster Aqua Terra, DR.

On n’a pas fini d’entendre parler de la Philharmonie de Paris et de Jean Nouvel. Aujourd’hui doit avoir lieu au Tribunal de Grande Instance de Paris le procès qu’a intenté l’architecte contre l’administration du site. Il menace de retirer son nom du bâtiment si les « non-conformités » avec le projet d’origine ne sont pas corrigées. Cela concerne notamment les façades, la promenade ou encore les parapets.

Autre polémique d’actualité : la marque Oméga se serait inspirée d’une œuvre de l’artiste saoudien Ahmed Mater, appelée Magnetism, pour une nouvelle campagne publicitaire. La photographie, censée évoquer le pèlerinage de La Mecque avec la Kaaba au centre, a été remplacée par une montre. Il s’agit de son oeuvre la plus célèbre. L’artiste, qui n’avait rien signé, a interdit la publicité en France et a intenté un procès contre le groupe Swatch qui possède la marque Oméga, réclamant plus d’un million d’euros de droit d’auteur. Encore plus grave, l’image peut laisser croire que l’artiste a voulu réaliser un blasphème contre sa religion. Ce qui n’était pas du tout le cas et pourrait amener à une mauvaise interprétation de son art par le gouvernement saoudien et son exclusion du pays.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE