Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

De jeunes photographes en quête du passé

Florence Bousquet 22 janvier 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Que peuvent (encore) proposer les jeunes photographes européens à l’heure où plus de 700 milliards de photos ont été postées sur Facebook et s’entassent dans les ordinateurs et autres smartphones ?

Kodak City © Catherine Leutenegger

Le festival «Circulation(s)», qui se tient au Centquatre jusqu’au 8 mars 2015, tente d’apporter une réponse. Depuis cinq ans déjà, cette manifestation, organisée par l’association Fetart (qui a pour but de promouvoir des photographes), présente un panorama de la nouvelle photographie européenne en exposant chaque année au Centquatre une quarantaine de jeunes artistes sélectionnés pour la qualité de leur travail. Le vernissage public aura lieu le samedi 24 janvier, toute la journée jusqu’à 22 heures.

La sélection est diversifiée : grands formats, collages, textes…  « C’est la confrontation des regards qui est intéressante ; c’est un peu le reflet ascendant de la photographie. On prend la température de ce qui se fait» nous dit Marion Hislen, directrice de l’association. Et donc à travers ces clichés, une température du monde.

Edition 2015 : un intérêt pour le passé

Un distributeur automatique, œuvre d’Audrey Laurans, trône dans l’une des salles de l’exposition. Pas de canettes ou de chocolats à l’intérieur, mais de vieux portraits de famille que l’on peut acheter. Ainsi pour deux euros, on repart avec un souvenir : une photographie figurant des ancêtres qui ne sont pas les nôtres. Révélateur de la petite tendance de résurrection du passé de cette édition 2015, c’est avec une image d’archive que l’on quitte l’exposition.

Le distributeur d’ancêtres photographiques © Audrey Laurans

Marion Hislen confirme notre intuition première. «Ce qui se dégage cette année est un travail autour des archives et une réinterprétation par les artistes d’une partie de l’histoire. Il s’agit de s’emparer du passé pour recréer une œuvre avec». Quatre artistes au moins prennent pour sujet les thèmes de la mémoire et du passé. Camilla Pongiglione, jeune photographe d’origine italienne, en fait partie. Depuis la crise cardiaque de son père cardiologue, elle travaille obsessionnellement sur l’organe coeur et les souvenirs paternels, dans un univers en noir et blanc teinté d’onirisme. Ou encore le duo The Cool Couple qui essaie de ressusciter les traces de l’occupation de la région de Carnia dans le nord de l’Italie par les Cosaques du Caucase pendant la Seconde Guerre mondiale. Leur travail est présenté de manière narrative, avec beaucoup de textes et des souvenirs exprimant le vide de cette région maintenant désertée. Autre photographe creusant cette veine mémorielle : Rita Puig-Serra Costa, qui rend hommage à sa mère décédée en exposant des photos de moments de bonheur passés avec elle.

For heart’s sake © Camilla Pongiglione

Approximation to the West © THE COOL COUPLE (Niccolò Benetton et Simone Santilli)

Un retour sur l’histoire, des archives exhumées, comme pour rappeler que l’on n’est pas seuls, égocentriques en «selfie», mais que la photographie est aussi et d’abord un moyen de conserver une mémoire.

© Rita Puig-Serra Costa

D’autres tentent encore de se saisir d’un monde voué à disparaître, comme Catherine Leutenegger qui a photographié Kodak-City, ville Suisse sur le déclin depuis la fermeture de la marque.

Parmi tout ce qui pourrait être photographié, ces artistes sont allés chercher des archives du passé, rares, pour se révéler ainsi au public. Et on se dit qu’artistiquement, cette nouvelle génération est pleine de promesses.

Random summer moment © Xenia Naselou

PuigSerra4

Puig-Serra Costa Rita, série Where Mimosa Bloom © Puig-Serra Costa Rita

FESTIVAL CIRCULATION(S) 2015

24/01/2015 > 08/03/2015

104 (Centquatre)

PARIS

Pour la seconde année consécutive, le Festival Circulation(s) dédié à la jeune photographie européenne, se tiendra au CENTQUATRE-PARIS...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE