Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

À trois mois de sa réouverture, le musée Picasso s’enrichit de deux œuvres du maître

Pascal Bernard 25 juillet 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Fermé depuis cinq ans pour rénovation et agrandissement, le musée Picasso de Paris doit rouvrir en octobre prochain. À cette occasion, Maya Widmaier Picasso, fille aînée du maître espagnol, vient de faire don de deux œuvres importantes de son père.

Musée Picasso, Paris © Pol/Wikimédia Commons.

La réouverture du musée, plusieurs fois repoussée, a finalement été annoncée pour le 25 octobre – le musée, encore dénué d’œuvres, pourra être visité en avant-première lors des Journées européennes du patrimoine, les 20 et 21 septembre (revivez la nôtre, réalisée en mars). Un dessin cubiste de 1908, représentant un visage féminin, avec au verso l’esquisse d’un portrait de Guillaume Apollinaire, ainsi qu’un carnet de dessins inédit comprenant 38 études de nus exécutés en avril 1960 rejoindront la collection du musée Picasso de Paris.

La collection compte déjà plus de 5000 œuvres de l’artiste. Par sa qualité, son ampleur comme par la diversité des domaines artistiques représentés, elle est la seule collection publique au monde qui permette à la fois une traversée de tout l’œuvre peint, sculpté, gravé et dessiné de Picasso.

Par ce don, Maya Widmaier Picasso entend, d’après un communiqué de son avocat, « marquer son soutien aux équipes qui vont contribuer ensemble (à la réouverture prochaine du musée Picasso) sous la tutelle dAurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication ». Une bonne nouvelle qui survient après de longs mois de crise, ayant mené notamment à la révocation en mai d’Anne Baldassari, sa présidente, et à son remplacement au pied levé par Laurent Le Bon. Qui sait, peut-être faut-il interpréter le geste de Maya Widmaier Picasso comme un signe d’apaisement dans la bataille qui opposait son frère, Claude Picasso, allié d’Anne Baldassari, au ministère de la Culture.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE