Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_4 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 VIVRE !

18/10/2016 > 08/01/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS

LA NEWSLETTER

Biennale de Venise 2015 : le projet de Céleste Boursier-Mougenot

Pascal Bernard 9 juillet 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Quelques semaines après avoir été choisi pour occuper le Pavillon français à la prochaine Biennale d’art contemporain de Venise en 2015, le projet Rêvolutions proposé par l’artiste Céleste Boursier-Mougenot et la commissaire Emma Lavigne est dévoilé dans ses grandes lignes par l’Institut français.

L’artiste Céleste Boursier-Mougenot, sélectionné pour représenter la France à la prochaine Biennale d’art contemporain de Venise © Eliot Wyman 2010/Institut français.

Deux projets de binômes artiste/commissaire avaient été retenus par le comité de présélection du Pavillon français : Céleste Boursier Mougenot et Emma Lavigne (commissaire récente de l’exposition Pierre Huyghe au Centre Pompidou) l’avait finalement emporté face à celui de l’artiste Tatiana Trouvé, associée à Elie During. Un projet salué pour « son association de l’imaginaire et de la contemplation à une réflexion subtile sur les systèmes de contrôle de l’homme et de la nature, des notions d’hybridation et de vivre ensemble ».

D’après le communiqué publié par l’Institut français le mardi 8 juillet, le Pavillon français dans les Giardini de Venise sera « partiellement recouvert d’une écume, qui sous l’effet de la gravité, s’écoule(ra) lentement du haut du bâtiment, transformant son architecture néoclassique en un organisme mouvant, vivant ». A l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment, « des arbres mobiles oscille(ront) lentement sur eux-mêmes dessinant une chorégraphie animiste », qui produiront «  leur propre partition sonore à partir des courants électriques basse tension qu’ils génèrent ».

Sur ce dernier point, on retrouve le goût de Céleste Boursier-Mougenot, musicien de formation, compositeur de 1985 à 1994 pour la compagnie Side One Posthume Theatre de l’auteur et metteur en scène Pascal Rambert, pour le « potentiel musical » qui préside à ses installations, comme ces plans d’eau où flottent des objets de vaisselle qui s’entrechoquent au gré du courant, ou dans dans l’installation From hear to ear, présentée notamment  au 104 l’an dernier, où se rencontrent oiseaux et guitares électriques.

Pour la Biennale de Venise, Céleste Boursier-Mougenot produira une œuvre immersive et poétique, invitant le visiteur à la contemplation, à la rêverie et à l’écoute. Dans les Giardini, il cohabitera avec Danh Vo, choisi pour représenter le Danemark, herman de vries (Pays-Bas), Chiharu Shiota (Japon), Joan Jonas (Etats-Unis)…

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE